Glassdoor : Efficace mais pas chez nous

Glassdoor : Efficace mais pas chez nous

Si vous être à l’écoute du marché, à la recherche de l’emploi ou responsable de l’image de votre entreprise, «Glassdoor» est une start-up qui va vous combler. Depuis février circule sur Facebook la fameuse notification «The same inside connection on Glassdoor», encore méconnue au Maroc, cette application est un vrai trésor d’informations sur un grand nombre d’entreprises. De quoi s’agit-il concrètement?
Glassdoor est une société dont le nom décrit bien l’activité : rendre visible à l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur grâce à des portes en verre. Il s’agit d’une nouvelle expression du concept de transparence radicale. Les salariés et anciens salariés disposent d’un espace pour partager au sein de l’entreprise leur expérience qu’elle soit bonne ou mauvaise. De même, les candidats peuvent parler de ce qu’ils ont vécu dans le processus de recrutement de l’entreprise. A l’heure actuelle, ils sont plus de trois millions de salariés à se «déchaîner» sur cette plate-forme et pas moins de 150.000 entreprises répertoriées y ont adhéré dont aucune au Maroc. Par conséquent, Glassdoor aussi intéressant soit-il reste malheureusement inutile chez nous. En Europe, bien que l’application ait été lancée en février, elle reste peu connue. Cependant elle connaît un succès inégal en Amérique du Nord.
Ce service ne devrait cependant pas être considéré par les entreprises comme une menace mais plutôt comme une opportunité sans égal de réussir un feed-back avec ses salariés. Pour une entreprise qui soigne son image de marque, recevoir un feed-back peut faire mal quand il est plutôt négatif mais c’est indispensable pour progresser. Ces entreprises ont compris que si avant les médias sociaux, le contrôle de leur image se faisait à travers les relations médias et budgets publicitaires, de nos jours, ce contrôle de l’image se fait impérativement de façon interactive. Ce ne serait pas tout, l’entreprise pourrait tirer davantage profit via Glassdoor dans la mesure où le marketing RH pourrait y décrire l’entreprise à sa façon. Il ne manquera bien évidemment pas de mettre en avant les points positifs qui font sa force. Parallèlement à cela les employés et candidats, de par leur propre opinion sur l’entreprise, permettront de relativiser les dires de la direction RH de façon à donner une image «réelle» de l’enseigne en question. De ce fait, Glassdoor permettra d’aller au-delà du «discours officiel» avant de postuler ou d’accepter une embauche.
Il serait intéressant à relever que cette plate-forme est loin d’être une «cave à commentaires négatifs». Les candidats y trouvent des données très importantes telles la grille de salaires interne ou encore les questions posées par les recruteurs de l’entreprise aux candidats ainsi que leurs commentaires anonymes sur la qualité du processus de recrutement.
Sur Glassdoor, qui porte bien son nom, des photos sur les conditions de vie et de travail au sein d’une entreprise ou d’une autre circulent en toute liberté. A quand l’adhésion des entreprises au Maroc ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *