Handicap: L’insertion sociale et professionnelle toujours difficile

Handicap: L’insertion sociale et professionnelle toujours difficile

«L’association Espoir Maroc est active dans l’insertion des personnes en situation de handicap. Nous collaborons avec d’autres associations en vue de conjuguer nos efforts pour permettre une meilleure inclusion des personnes en situation de handicap.

Nous sommes engagés à promouvoir une image positive du handicap dans le milieu professionnel avec pour objectif de favoriser l’insertion sociale et le développement professionnel grâce à des accompagnements dans le cadre du respect de la personne».

C’est Karim Idrissi Kaitouni, le président de l’association Maroc Espoir, qui prône cette thèse. Cette ONG compte à travers ses actions sensibiliser les opérateurs économiques et publics à l’importance de l’insertion des personnes en situation de handicap. «Nous essayons de mobiliser nos partenaires pour participer à des sessions de coaching et de formation en faveur de cette population. Nous œuvrons pour favoriser l’emploi et le maintien au travail des personnes en situation de handicap à travers des partenariats et des campagnes de sensibilisation».

C’est dans cette optique que l’association organise le 1er forum pour le recrutement et l’entrepreneuriat dédié aux personnes en situation de handicap. Ce forum qui aura lieu à Casablanca le 12 octobre permettra de favoriser l’accès à l’emploi des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé ou public.

Il s’agit de relever le défi pour l’égalité et un enjeu majeur pour l’insertion professionnelle des personnes à besoins spécifiques au Maroc. «La journée  «Handicap Maroc» pour l’emploi des personnes en situation de handicap est l’occasion de continuer à faire changer le regard que les citoyens portent sur les personnes handicapées avec la mobilisation de plusieurs partenaires associatifs et privés», atteste le président. L’exercice n’est pas simple. «Les entreprises sont encore très réticentes à favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap.

On le voit clairement ! Par contre, nous saluons l’engagement de plusieurs organismes privés pour leur engagement citoyen. Plusieurs entreprises labellisées RSE n’ont même pas pris la peine de nous répondre sachant que l’insertion des personnes en situation de handicap est un pilier dans le cadre de leur labellisation. C’est dommage que de grandes structures censées donner l’exemple ne s’activent pas dans ce type d’initiative citoyenne», déplore M. Kaitouni.

Il faut dire que le manque de formation de ces personnes à mobilité réduite ou souffrant d’un autre handicap n’arrange guère les choses… «Plusieurs personnes handicapées n’ont pas pu dépasser le cap du Bac +2, ce qui les pénalise dans le cadre de leur insertion», précise, en effet, le porte-parole de l’association. Le manque d’infrastructures d’accessibilité au sein des entreprises représente aussi un frein indéniable à l’insertion professionnelle.

Il reste beaucoup d’effort à consentir de la part des autorités publiques et privées pour arriver à un taux important d’insertion professionnelle des personnes souffrant d’un handicap.  Avec le forum, le pari est lancé pour renverser le trend.

Présentation de l’association Espoir Maroc

Espoir Maroc est une association à but non lucratif créée par des jeunes de la diaspora Marocains du Monde. Elle est présente aujourd’hui au Maroc et a pour vocation d’accompagner les différentes initiatives favorisant l’insertion et l’emploi des compétences.
Principaux objectifs :

• Accomplir toutes les actions pour renforcer les valeurs universelles d’humanisme et de solidarité

• Œuvrer pour l’emploi des jeunes, des femmes, des migrants et toutes les minorités visibles

• Favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap
• Favoriser le retour des compétences marocaines du monde et ou leur contribution scientifique et économique au développement du Maroc

• Promouvoir l’entrepreneuriat

•  Encourager le développement humain et l’amélioration des indicateurs éducatifs et de la qualité de la vie des personnes en situation de précarité

• Améliorer la situation morale, sociale et matérielle des personnes dans les régions défavorisées

•  Agir pour le changement des mentalités et valoriser le comportement citoyen

• Saluer et supporter la reconnaissance des actes citoyens

• Etablir des partenariats avec les organismes internationaux et ONG pour la mise en œuvre des actions favorisant le développement socio-économique.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *