HCP : 13,9 millions des 15 ans et plus sont exclus du marché du travail

HCP : 13,9 millions des 15 ans et plus sont exclus du marché du travail

Les jeunes de moins de 25 ans sont de loin les plus concernés par le travail sans contrat, avec un taux de contractualisation de 21,2%.

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) vient de dévoiler dans une note les principales caractéristiques de la population active occupée en 2018.  La population âgée de 15 ans et plus a atteint, en 2018, 25.950.000 personnes, dont 11.979.000 sont des actifs (10.811.000 pourvues d’un emploi et 1.168.000 en chômage) et 13.970.000 en dehors du marché de travail. Sur les 10.811.000 personnes actives occupées, 44,8% sont des ruraux et 23,2% sont de sexe féminin.  Le HCP précise que les jeunes âgés de 15 à 34 ans sont plus présents sur le marché de l’emploi avec une part de 37,8% du volume de l’emploi total.  Pour sa part, le taux d’activité a atteint 46,2% en 2018. Ce taux est plus élevé dans le rural qu’en milieu urbain (53,9% contre 41,8%). A noter que ce taux est de 45,7% parmi les actifs n’ayant aucun diplôme à 42,9% parmi ceux ayant un diplôme de niveau moyen. Il atteint les 55,9% parmi les actifs ayant un diplôme de niveau supérieur. Le taux d’emploi a atteint 41,7% au niveau national (35,9% en milieu urbain et 52% en milieu rural). Sans grande surprise, les écarts entre les deux sexes sont toujours aussi importants avec un taux d’emploi de 65% pour les hommes contre seulement 19% pour les femmes. Il est de 57,8% pour la tranche d’âge 35-44 ans et de 20,2% pour les  15 à 24 ans. Les régions de Dakhla-Oued Eddahab (64,3%), de Marrakech-Safi (45,2%) et de Casablanca-Settat (44,5%) affichent les taux d’emploi les plus élevés. Ce qui est loin d’être le cas pour les régions de Guelmim-Oued Noun, de Laayoune-Sakia El Hamra et de l’Oriental  qui enregistrent les taux les plus bas avec respectivement 34,4, 35,9 et 36,9%.

Près de 6 actifs occupés sur 10 sont sans diplôme

Le constat est alarmant. Près de 6 actifs occupés sur 10 (57,8%) n’ont aucun diplôme (6.248.000 personnes). Ils ne sont que 28,6% à être titulaires d’un diplôme de niveau moyen (3.091.000) et 13,6% de niveau supérieur (1.469.000). Parmi les actifs occupés n’ayant aucun diplôme, 3.106.000 travaillent dans le secteur de «l’agriculture, forêt et pêche», 726.000 dans le BTP, 585.000 dans l’industrie y compris l’artisanat et 1.827.000 dans les services.  Selon le statut professionnel, près des trois quarts (72,2%) des indépendants ne disposent d’aucun diplôme. Près d’1/4 (23,6%) ont un diplôme de niveau moyen et seulement 4,2% un diplôme de niveau supérieur.  S’agissant des salariés, ces proportions sont respectivement de 44,2, de 32,9 et de 22,8%.

6 salariés sur 10 travaillent sans contrat

En publiant cette note, le HCP a tenté d’apporter plusieurs éléments se rapportant à la qualité de l’emploi. Parmi ces données, il est important de relever que près de 6 salariés sur 10, soit 59,4%, ne disposent pas de contrat de travail.  Seulement 7,1% des salariés disposent d’un contrat verbal, 8% d’un contrat à durée déterminée (CDD) et 24% d’un contrat à durée indéterminée (CDI). La part des salariés ne disposant pas de contrat s’élève à 79,7% en milieu rural contre 52,1% en milieu urbain. Cette part passe de 48,8% parmi les femmes à 62,1% parmi les hommes. Le HCP fait remarquer que les jeunes et les non diplômés restent les catégories les plus touchées par la précarité de l’emploi.  Les jeunes de moins de 25 ans sont de loin les plus concernés par le travail sans contrat, avec un taux de contractualisation de 21,2%. Ce taux croît avec l’âge pour atteindre 45,7% parmi les âgés de 45 ans et plus. Les non diplômés enregistrent un taux de contractualisation faible (20,8%) par rapport aux diplômés et surtout les diplômés de niveau supérieur pour lesquels cette proportion atteint 77,2%.

Le secteur des services, premier employeur

Dans son document, le HCP signale que le secteur des services emploie 42,4% des actifs occupés, soit 4.583.000 personnes.  Il est suivi de «l’agriculture, forêt et pêche», avec 35% (3.780.000), de l’industrie y compris l’artisanat, avec 11,7% (1.269.000) et du BTP avec 10,8% (1.169.000). Près des deux tiers (64,4%) des actifs occupés citadins travaillent dans le secteur des services et près d’un travailleur sur 5 (17,9%) dans l’industrie y compris l’artisanat. En milieu rural, près des trois quarts (72%) des actifs occupés exercent dans le secteur de l’agriculture, forêt et pêche. Au niveau national, 9 actifs occupés sur 10 travaillent dans le secteur privé (97,1% en milieu rural et 84,4% en milieu urbain). Les «cadres supérieurs et membres des professions libérales» et les «membres des corps législatifs, élus, responsables hiérarchiques» affichent les proportions les plus faibles, avec respectivement 3,8 et 0,7% des actifs occupés.

 

3.277.000 travailleurs indépendants en 2018

Selon les données du HCP, les travailleurs indépendants se sont chiffrés à 3.277.000 en 2018 représentant 30,3% de l’ensemble des actifs occupés âgés de 15 ans et plus. Cette proportion est de 34,5% pour les hommes et 16,5% pour les femmes. Notons que 51,2%  des indépendants sont âgés de 45 ans et plus, 45,9% de 25 à 44 ans et 2,9% de 15 à 24 ans. Les secteurs des services et de l’agriculture, forêts et pêche concentrent à eux seuls 85% des indépendants (43,5 et 41,5% respectivement). Près de 70% des indépendants du secteur des services travaillent dans la branche du commerce.  75% des indépendants ruraux exercent dans le secteur de l’agriculture, forêts et pêche et 71,3% des indépendants citadins travaillent dans le secteur des services.    

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *