L Université Internationale de Rabat s active dans la recherche

L Université Internationale de Rabat s active dans la recherche

Il n’y a pas plus d’un mois de cela, le Maroc s’est doté de la Stratégie nationale pour le développement de la recherche scientifique à l’horizon 2025 et de l’Initiative Maroc Innovation afin d’assurer des fonds, potentiels humains et des infrastructures visant à renforcer la recherche scientifique et la compétitivité des entreprises par le biais de l’exploitation des capacités de recherche des universités marocaines, de l’innovation et des projets (R&D). Aujourd’hui, l’université Internationale de Rabat (UIR) dépose ses premiers brevets, crée sa première start-up et signe les premiers contrats de recherche. Chose qui la met en tête du podium des universités innovantes au Maroc.
«Convaincue de l’importance de la recherche pour accompagner le développement d’un enseignement d’excellence, l’UIR s’est engagée, depuis le démarrage de ses activités en 2010, à tout mettre en œuvre pour contribuer au rayonnement de la recherche scientifique marocaine, voire africaine en capitalisant sur l’expertise et le savoir de ses chercheurs», lit-on sur un communiqué de l’UIR. Il faut dire que ces efforts fournis ont donné leurs fruits puisque, avec plus de 11 brevets déposés au niveau de l’Office marocain de la propriété intellectuelle et commerciale (OMPIC), l’UIR se positionne comme un acteur majeur de la recherche scientifique au Maroc. En effet, d’après les statistiques de dépôts de brevets par les universités marocaines pour la période allant du 01/01 au 28/12/2012, que l’OMPIC a dévoilées, l’UIR occupe incontestablement la 1ère place en termes de dépôt de brevets au niveau des universités marocaines. Il s’agit notamment de solutions innovantes dans plusieurs domaines d’activités. Elles se présentent comme suit: système d’alerte à distance de décélération rapide de véhicules, passage piéton intelligent à base de LED auto-rechargeable, système d’auto-signalisation et alerte intelligente de véhicule par GPS, panneau de génération d’électricité par effet piézoélectrique activé sous l’effet du vent et de la pluie, aérogénérateur à fort rendement basé sur la technologie rotor-rotor, climatisation pour véhicule sans système de compression, capteur transmetteur thermique à rendement élevé pour chauffe-eau solaire, système d’éclairage solaire à haute efficacité et à contrôle intelligent de plusieurs étages de charge, e-health information management system, SMS-Enabled E-manned vending machine system, RFID Technology based car parking management system. Une chose demeure sûre, cette liste bien longue ne peut que booster davantage et motiver la R&D dans le reste des établissements scientifiques. Encore faut-il y mettre les moyens.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *