L’ANAPEC tisse son réseau d’alliances : 8.700 nouveaux emplois à Casablanca d’ici 2017

L’ANAPEC tisse son réseau d’alliances : 8.700 nouveaux emplois  à Casablanca d’ici 2017

Difficile de trouver mieux qu’un partenariat rassemblant le public, le privé et la société civile pour promouvoir l’emploi et lutter contre le chômage des jeunes. La région du Grand Casablanca semble l’avoir compris. Une vingtaine de conventions devront être signées, demain mercredi, au siège de la région entre l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), les différentes préfectures de la région du Grand Casablanca, ainsi que des acteurs du secteur privé et du tissu associatif.

La signature de ces conventions devrait marquer un engagement sans précédent de la région pour la promotion de l’emploi et la lutte contre le chômage des jeunes. L’objectif que se tracent les parties prenantes est pour le moins ambitieux : arriver à pourvoir 8.700 postes à l’horizon 2017. Un défi d’autant plus difficile si l’on considère que les stratégies nationales pour l’emploi lors des dernières années envisageaient de fournir autour de 20.000 postes sur le plan national. 

Pour en venir à bout, les principaux acteurs du secteur publics concernés par la question de l’emploi seront présents ce mercredi. A commencer par le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdeslam Sediki, le ministre du commerce, de l’industrie, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid ElAlamy et la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah-Chaqroun. Responsable de l’organe clé de cette campagne de recrutement, le directeur général de l’ANAPEC, Anas Doukkali, sera lui aussi de la partie, en plus du ministre du tourisme Lahcen Haddad.

D’après des sources bien informées, parmi les partenaires privés qui prendront part à cette cérémonie, l’entreprise suédoise spécialiste de mobilier Ikéa, dont le partenariat avec l’ANAPEC a précédé son installation au Maroc, la chaîne de fastfood McDonalds qui avait annoncé son projet de recruter 700 nouveaux employés via l’ANAPEC il y a quelques jours, mais également le spécialiste de poulet fris KFC (Kentucky fried chicken) et le parc d’attraction fraîchement ressuscité Sindiparc.

Du côté des organisations non-gouvernementales, il s’agirait d’Injaz Al Maghrib, l’association engagée dans l’initiation des jeunes à l’entrepreneuriat et d’EFE Maroc, spécialiste de «l’éducation pour l’emploi». Il est à rappeler que la signature de ces conventions été prévue pour le 13 mai dernier mais avait été reportée pour des raisons organisationnelles.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *