Le CV et le recruteur ont horreur du vide

Le CV et le recruteur ont horreur du vide

Une hantise pour les candidats et une bête noire pour les recruteurs, tels sont les trous dans les CV. Ces périodes d’inactivité, chômage ou erreurs de parcours sont difficiles à justifier devant un recruteur. ALM repère pour vous quelques astuces à suivre afin de vous épargner tout embarras.
Dans une carrière, il est fréquent de vivre des périodes d’inactivité. Ceci s’est amplifié de nos jours d’autant plus que la crise économique est loin de changer la donne. Courtes ou longues, le recruteur peut vous demander de les justifier. Comment lui répondre?
Il est important de ne pas mal réagir face aux questionnements du recruteur. Celui-ci a avant tout besoin de chercher les causes de votre situation (chômage) ainsi que les raisons qui ont fait que ceci a duré. Si vous voulez détourner la conversation, rebondissez et démontrez votre dynamisme. Au lieu de tout imputer  à la crise. Cherchez des arguments pertinents. Le recruteur, étant connaisseur de la situation du marché, a plus besoin de savoir que vous êtes dynamique. Indiquez toutes les démarches que vous avez accomplies pendant cette période pour trouver un emploi. Vous démontrerez votre capacité à rebondir, votre sens de l’organisation et votre motivation.
Dans ce sens, vous pouvez mentionner, si c’est le cas, que ces différentes démarches de recherches d’emploi pourraient prendre du temps, d’où la durée de votre période d’inactivité. Si cette dernière dépasse les six mois, essayer de préciser les contacts ou entretiens que vous avez pu avoir pendant cette période ainsi que les missions d’intérim ou CDD éventuellement effectués. Afin d’anticiper la question du recruteur, indiquez au recruteur les raisons pour lesquelles vous pensez être au chômage depuis une longue durée et les solutions que vous avez envisagées pour inverser la tendance. Il s’agirait éventuellement de l’éducation de ses enfants, quelques mois de remise en question sans savoir quelle direction professionnelle prendre, un long voyage, une longue hospitalisation, une tentative de création d’entreprise, une longue participation à une œuvre caritative, ou encore un manque de formation. Tant d’arguments pourraient vous aider à justifier le «trou» dans votre CV.
Il est également important de ne pas donner l’impression d’être là pour mettre fin à votre période de chômage. Mettez en avance votre intérêt pour l’entreprise et son activité. Vous n’êtes pas venu à l’entretien pour mettre fin à cette période de chômage mais pour travailler dans cette entreprise, parce que le poste vous intéresse et que vous êtes la personne indiquée pour l’occuper. Vous devez vous vendre dans ce sens et non pas donner l’impression de vouloir décrocher n’importe quel emploi à tout prix.

Conseils pratiques…

Généralement, les recruteurs appellent «trou» dans un CV une période de plus de six mois au cours de laquelle l’activité du candidat ne peut être identifiée. La première question au sujet serait naturellement ce qu’a pu faire le candidat pendant cette période.
Si vous ne mentionnez pas cette période sur votre CV, vous aurez toutes les difficultés du monde à en parler de vive voix en entretien. Bref, en termes de «trous» dans un CV, ce qui vous gêne a de fortes chances de gêner le recruteur. Un «trou» dans un CV est une absence d’information. Un conseil donc, ne transformez pas vos périodes sans emploi en une absence d’information sur votre CV. Faites-vous aider à rédiger un bon CV de façon à ce que ce trou ne soit plus perçu de façon négative. Et surtout, préparez de bons arguments.

Agenda formation…

Philosophie
La Fondation ONA organise un cycle de conférences philosophiques avec Ali Benmakhlouf, professeur universitaire et membre de l’institut international de philosophie. Une conférence sous le thème «Ibn Tufayl, la philosophie comme éveil au monde» est programmée dans ce sens les jeudi 27 décembre à 18h30 à la Villa des Arts de Rabat et vendredi 28 décembre à 19h à la Villa des Arts de Casablanca.

Schémas directeurs informatiques
IT6 (Information Technologies Systèmes), cabinet de conseil en management des systèmes d’information, organise un séminaire sur le thème «Schèma directeur informatique», et ce à Rabat les 11 et 12 décembre 2012. Ce séminaire sera une occasion d’échanger autour du thème mais également autour de l’ensemble des besoins spécifiques des DSI.

Système d’information géographique et intelligence territoriale
L’Institut marocain de la gouvernance en collaboration avec le cabinet Gouvernance conseils organisent un séminaire sur le Système d’information géographique (SIG) et l’intelligence territoriale et ceci, les 29 et 30 novembre à Rabat.

Actus

La 3ème session de l’Université pédagogique au profit des professeurs à Marrakech    
La troisième session de l’Université pédagogique au profit des professeurs-formateurs des Centres régionaux des métiers de l’éducation et de la formation (CRMEF) se tiendra du 27 au 30 novembre à Marrakech. Initiée par le ministère de l’éducation nationale (MEN) en partenariat avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID), cette session a pour objectif d’offrir à un nouveau groupe de professeurs-formateurs provenant des centres de formation de Marrakech, Inezgane, Béni Mellal et Goulmime, l’opportunité d’améliorer leurs compétences pédagogiques dans le domaine de la formation initiale des enseignants. Selon les organisateurs, les bénéficiaires des sessions de juin et octobre sont actuellement en train de mettre à profit les formations qu’ils ont reçues dans leurs centres respectifs.

Assemblée constitutive à Fès de l’Université euro-méditerranéenne
L’assemblée générale constitutive de l’Université euro-méditerranéenne de Fès (UEMF) s’est tenue samedi, sous la présidence du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi. L’UEMF a pour mission de promouvoir et de développer, au Maroc et dans la zone euro-méditerranéenne, un enseignement et des recherches dans les domaines scientifique et technique ainsi qu’en sciences humaines et sociales. L’UEFM est appelée, selon ses statuts adoptés samedi, à former des cadres répondant aux exigences d’excellence et à même de satisfaire aux mutations générées par la mondialisation accélérée et ses corollaires d’incompréhensions entre les cultures et les peuples.

Création de plus de 80 établissements publics et privés de formation professionnelle en 2013
Le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, a indiqué, jeudi dernier à Rabat, que 29 nouveaux établissements publics et 58 établissements du secteur privé œuvrant dans le domaine de la formation professionnelle seront créés en 2013. M. Souhail, qui présentait le bilan de son département au titre de l’année 2012 et son programme d’action pour 2013 devant la commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, a expliqué que 15 nouveaux internats avec une capacité d’accueil dépassant 3.000 lits seront créés pour renforcer la politique de proximité en matière de formation professionnelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *