Les décisions absurdes : Sociologie des erreurs radicales et persistantes, de Christian Morel

Les décisions absurdes : Sociologie des erreurs radicales et persistantes, de Christian Morel

L’auteur est parti du constat que certains individus prennent collectivement des décisions singulières et agissent avec constance dans le sens totalement contraire au but recherché. C’est l’angle d’attaque de son ouvrage. Étayé d’exemple précis, Christian Morel évoque à juste titre que «pour éviter un accident, des pilotes s’engagent dans une solution qui les y mène progressivement. Les ingénieurs de Challenger maintiennent obstinément des joints défectueux sur les fusées d’appoint. Des copropriétaires installent durablement un sas de sécurité totalement inutile». Dans le cas de l’entreprise, l’auteur rappelle que «certains managers persévèrent dans l’usage d’un outil de gestion au résultat inverse de l’objectif visé…».

C’est à travers tous ces exemples que Christian Morel s’appliquera à répondre aux questions : «Quels sont les raisonnements qui produisent ces décisions absurdes? Les mécanismes collectifs qui les construisent ? Quel est le devenir de ces décisions ? Comment peut-on à ce point se tromper et persévérer?» L’homme s’appuiera pour y arriver sur une analyse sociologique à multiples facettes, conduisant à une réflexion globale sur la décision et le sens de l’action humaine. En marge de ses activités de cadre dirigeant dans une grande entreprise industrielle, Christian Morel mène une réflexion sociologique sur la négociation et la décision. Il est l’auteur de La grève froide (Octarès, 1994), L’enfer de l’information ordinaire (Gallimard, 2007) et Les décisions absurdes II. Comment les éviter (Gallimard, 2012, Folio Essais n° 587). A lire assurément !

Folio Ed. (23/01/2014)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *