Les Journées africaines pour le développement de l’emploi délocalisées à Dakar

Les Journées africaines pour le développement de l’emploi délocalisées à Dakar

Les deux éditions précédentes se sont tenues à Agadir

Les Journées africaines pour le développement de l’emploi (Jade)  franchissent les frontières pour une nouvelle perception de l’emploi et de l’employabilité des jeunes en Afrique à Dakar.

Le Centre africain de recherche sur l’innovation et le développement (Arcid organise, en partenariat avec l’Université Ibn Zohr (ENCG Agadir, ENCG Dakhla et EST Guelmim), les troisièmes Jade les 26 et 27 avril à Dakar (Sénégal).

D’après les organisateurs de cet évènement, la troisième édition des Jade est un premier pas pour asseoir les liens de partenariat entre le Royaume et les autres pays du continent africain. Elle cherche à traiter les problématiques liées à l’emploi et l’employabilité au Maroc et au Sénégal. Ses challenges dépassent une simple création d’opportunités de recrutement dans les deux pays, et cherche à devenir la première occasion des jeunes entrepreneurs créateurs d’emploi.

Cette rencontre ne se limitera pas aux simples simulations de recrutement ou aux ateliers de coaching, mais vise aussi à produire de véritables jeunes entrepreneurs et créateurs de l’emploi de demain.  Elle vient pour asseoir les initiatives de partenariat et promouvoir le dynamisme du Maroc vers les pays africains.

En effet, Jade 2019 franchit les frontières pour compléter et partager les principes de la nouvelle perception de l’emploi en Afrique. Cette perception qui s’inspire des principes d’un entrepreneuriat innovant basé sur des ressources limitées et qui intègre les caractéristiques du contexte africain.

Pour cette troisième édition, l’innovation consiste en le lancement de la «Caravane Jade» qui fera escale dans quatre stations : l’ENCG-Agadir,  l’EST Guelmim, et ensuite l’ENCG-Dakhla pour atterrir à Dakar.

«C’est un concept développé pour asseoir les principes d’un entrepreneuriat innovant chez nos jeunes et pour découvrir, susciter l’esprit de l’innovation et de l’entrepreneuriat chez eux. Au travers cette caravane, ces jeunes seront capables de produire des idées innovantes, qui se traduiront, par ailleurs, en projets concrets répondant aux enjeux majeurs du continent africain», a déclaré Dr Rachid Oumlil, président fondateur d’Arcid. Cette édition s’étalera sur deux journées d’un menu riche et d’activités diverses qui comprendront : un symposium sur l’emploi et l’employabilité en Afrique et plus particulièrement au Sénégal, des tables rondes sur la jeunesse et le climat de l’entrepreneuriat en Afrique et au Sénégal en particulier, des rencontres avec les principaux organismes de recrutement, les entreprises et les partenaires de l’emploi et de la formation du continent africain.

Au menu également, des simulations de recrutement et des workshops en innovation, partages des expériences et des compétitions, pitching en innovation…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *