Les regards s orientent vers l entrepreneuriat dans le monde rural

Les regards s orientent vers l entrepreneuriat dans le monde rural

L’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes en milieu rural seront mis à l’honneur lors de la 1ère édition du Forum du jeune entrepreneur. Organisé par la Fondation du jeune entrepreneur (FJE), cet évènement se tiendra les 16 et 17 mai 2013 au Palais de congrès de Marrakech.
Soutenue par le Groupe OCP et le Crédit Agricole du Maroc, la première édition du forum du jeune entrepreneur «intervient dans un contexte où il importe d’offrir des perspectives concrètes aux jeunes de notre pays», lit-on sur un communiqué. En effet, à l’heure actuelle, les chiffres fournis sur le marché du travail marocain sont loin d’être rassurants. Alors que la demande en termes d’emploi est en perpétuelle croissance, l’offre a du mal à suivre.
L’économie nationale qui assure environ 120.000 postes se voit confrontée à de jeunes diplômés affluant sur le marché de travail dont le nombre avoisine les  200.000.
De ce fait, la décision de se pencher sur l’entrepreneuriat rural pour booster ce marché d’emploi s’est imposée par une situation socio-économique qui laisse à craindre. Dans cette même lignée d’idées intervient ce forum qui, selon ses organisateurs «mise sur l’émergence d’idées, de conclusions et d’initiatives de nature à promouvoir l’entrepreneuriat des jeunes, particulièrement en milieu rural». Cet évènement veut également mettre en valeur les jeunes qui ont bénéficié de l’appui de la Fondation du jeune entrepreneur et de ses partenaires pour créer leurs entreprises. Il s’agirait pour Rida Lamrini, président de la FJE, d’une ambition de «régionaliser» l’entrepreneuriat et donc d’un appel à l’ensemble des acteurs économiques pour s’inscrire dans une dynamique  de croissance pouvant générer des emplois, et pas seulement en ville, mais aussi et surtout en milieu rural. «Notre ambition est d’élaborer des outils et des programmes à long terme de la culture d’entreprise dans toutes les régions du Royaume, sans exception», souligne la même source.
Il est à noter que ce forum qui se tiendra sur deux jours abordera des questions liées à leurs caractéristiques socio-économiques, leurs besoins, l’évaluation de leur potentiel entrepreneurial, les politiques incitatives, l’innovation en milieu rural, les méthodologies réussies en matière d’appui des jeunes promoteurs.
Le Forum mise, par ailleurs, sur l’émergence d’idées, de conclusions et des initiatives de nature à faire progresser l’appui des jeunes promoteurs en milieu rural.  Rida Lamrini ambitionne ainsi  de réussir le «défi d’offrir à tous les entrepreneurs potentiels la possibilité d’aller au bout de leur rêve, quelle que soit leur région en y créant de la valeur».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *