Marché du travail : Lancement d’un nouveau dispositif d’observation

Marché du travail : Lancement d’un nouveau  dispositif d’observation

Le ministère de l’emploi et de l’insertion professionnelle et l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Maroc) ont lancé, vendredi à Rabat, un projet d’assistance technique portant sur l’appui à l’opérationnalisation d’un dispositif intégré d’observation du marché du travail.

Ce nouveau dispositif permettra de mieux connaître la dynamique du marché du travail en améliorant la production des données sur le secteur.  Il sera ainsi en mesure d’établir un diagnostic détaillé des réalités du fonctionnement du marché de l’emploi. Comme l’a signalé le directeur général de MCA-Maroc, Abdelghni Lakhdar, «ce projet permettra de connaître la dynamique du marché du travail pour alimenter le processus d’analyse et de décision des acteurs publics et privés, en informations utiles à la fois, la planification, le développement et le suivi-évaluation de politiques de formation et d’emploi plus adaptées et l’accompagnement des stratégies sectorielles par une meilleure prévision et anticipation des besoins en formation et la qualification des ressources humaines nécessaires».

Lors de cette rencontre, le ministre de l’emploi et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a  fait remarquer  que les profondes mutations du marché du travail ainsi que les défis liés au chômage, à l’employabilité et à la création d’emploi décent nécessitent des politiques plus adaptées et appropriées de formation et d’emploi et des réformes des mécanismes de régulation du marché du travail. D’où l’intérêt d’informations pertinentes pour appuyer la prise de décision sur le  choix des programmes et pour élaborer des réformes mieux adaptées et évaluer leur impact sur le marché du travail. Cette rencontre a été l’occasion  de présenter aux acteurs clés du dispositif d’observation du marché du travail, le périmètre et la consistance technique prévue dans le cadre du Compact II, le plan et le calendrier de travail et l’équipe chargée de cette mission.  Un comité de  pilotage et un comité technique seront mis en place dans le cadre de cette opération.

Il faut noter que ce projet constitue la principale composante de l’activité «Emploi» dans le cadre du projet «Education et formation pour l’employabilité» relevant du deuxième programme de coopération «Compact II», conclu entre le gouvernement marocain et le gouvernement américain, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC). Les trois autres composantes portent sur la mise en place d’un financement basé sur les résultats pour promouvoir l’emploi inclusif au profit des femmes inactives et des jeunes chômeurs à risque, l’appui à l’évaluation d’impact des politiques de l’emploi et du marché du travail et l’appui à la promotion de l’équité genre en milieu professionnel. Le projet «Education et formation pour l’employabilité» a pour objectif de renforcer  l’employabilité des jeunes en améliorant  la qualité de l’enseignement secondaire et de la formation professionnelle.

Ce projet aux côtés du projet «Productivité du foncier» constituent les deux piliers du Compact II, conclu le 30 novembre 2015 et visant l’amélioration de la qualité du capital humain et de la productivité du foncier. Rappelons que la contribution américaine dans le cadre  de ce programme de coopération, d’une durée de cinq ans, s’élève à 450 millions de dollars, à laquelle s’ajoute la contribution du  gouvernement de l’ordre de 82 millions de dollars.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *