Négocier son salaire avec tact et sagesse

Négocier son salaire avec tact et sagesse

La négociation du salaire représente une étape cruciale de l’entretien d’embauche. Elle se prépare et il ne s’agit pas d’abréger le processus au risque de créer une rupture entre l’entreprise et le candidat.
Les recommandations de l’expert sont claires à ce sujet. Déjà le CV ne doit jamais comporter de prétentions salariales. «Un salaire fixe condamne le salarié car ce dernier limite son champ d’investigation», explique, à juste titre Mme Ikram Sefiani, consultante et directrice adjointe auprès du cabinet Idoine. Et pour entamer la démarche, la détermination de la composante liée au marché du travail et celle rattachée à la personne même du candidat est essentielle. La première qui s’identifie au marché du travail rappelle la nécessité de réfléchir sur un projet professionnel pour bâtir des arguments forts lors de la négociation du salaire. «Les jeunes ne le font pas. Le formulaire qu’ils doivent remplir à leur arrivée au cabinet n’est pas rempli au niveau de la rubrique rémunération. Pour les personnes intermédiaires, par contre, justifiant de près de 8 ans d’expérience professionnelle, elles savent mieux ce qu’elles recherchent en terme de poste et de salaire. Mais là aussi, une fourchette de salaire est conseillée pour que la prétention salariale ne soit pas limitée par un seul chiffre». 
L’expert pourra se vendre très cher alors que le débutant devra plutôt courber l’échine sans pour autant se brader au risque de vivre une frustration par la suite. Déterminer un seuil psychologique est nécessaire et c’est bien pourquoi le candidat devra savoir mener l’entretien à son avantage.
Face aux recruteurs, il devra savoir adapter son discours selon les missions proposées. «Il arrive justement que les missions dépassent le périmètre de responsabilité de celui imaginé lors des entretiens de pré embauche au niveau du cabinet de recrutement. Le salarié devra alors switcher rapidement pour négocier son salaire en fonction des nouvelles donnes», recommande l’expert.  
En clair, cette étape importante de la négociation fera ou défera la relation entre le candidat et l’employeur. Agir avec doigté et transparence permettra ainsi une relation win win viable et solide pour bâtir les principes de fonctionnement dans l’entreprise si le contrat est conclu entre les deux parties prenantes. Et ce n’est que de cette manière que l’une et l’autre pourront avancer la main  dans la main pour atteindre les objectifs escomptés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *