Networking : 2ème édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement

Networking : 2ème édition du Sommet africain du commerce et de l’investissement

La ville d’Ifrane accueillera pour la seconde fois le Ifrane Forum qui se positionne résolument en tant que plate-forme d’échanges entre opérateurs d’Afrique et entrepreneurs de nouveaux horizons ayant des vues sur l’Afrique. Cette année deux Etats ont été choisis comme pays hôtes de l’événement, en l’occurrence la Corée et l’Inde. Explications.

L’événement se tiendra du 20 au 22 novembre prochain à Ifrane. Cette seconde édition qui sera organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI sera placée sous le thème «L’Afrique fait confiance à l’Afrique». La thématique sera déclinée en trois axes, à savoir «La gouvernance et le développement de la coopération économique Intra Afrique», «Les échanges commerciaux Intra Afrique» et «Faire confiance pour investir». Ce positionnement ne fait que confirmer l’engagement des organisateurs à doper les efforts dans le cadre du développement de la coopération Sud-Sud.

Concrètement, pendant trois jours et grâce à son programme riche et varié, entre plénières, ateliers, sessions B to B et espaces networking, les participants échangeront  et débattront pour défricher des terrains et créer des opportunités entre elles.  Objectif : S’exporter en Afrique

Les pays à l’honneur : la Corée du Sud et l’Inde

Concernant le premier pays, les échanges entre la Corée du Sud et l’Afrique ont quadruplé en 12 ans. Le volume des échanges a été estimé à plus de 22 milliards de dollars. Cette évolution rapide confirme les ambitions de Séoul en Afrique. La Corée a des vues énormes. Les stratèges coréens tablent sur 1.000 milliards de dollars d’échange avec le continent. La barre a été placée très haut et un tel événement devrait contribuer à l’atteinte progressive des objectifs fixés. Le Maroc représentant une plate-forme dotée d’un tissu économique jeune et en constante mise à niveau.

Premier secteur d’activité auquel s’intéresse la Corée, l’agriculture. Et l’Afrique est dotée de richesse agricole. De l’autre côté, les produits électroniques et électroménagers coréens sont prisés en Afrique. Les Sud-Coréens ciblent la classe moyenne émergente… Bref, l’intérêt est réel. Et un tel forum devrait tracer les contours d’une stratégie d’échanges naissante et structurée.

Le choix de l’Inde comme pays hôte également est justifié par le volume des échanges commerciaux entre l’Inde et l’Afrique qui a dépassé les 72 milliards de dollars en 2015. L’Inde compte bien se rattraper  par rapport à la Chine. Pour ce faire, elle devra se positionner comme partenaire commercial principal du continent africain.

L’espace devrait favoriser les échanges entre l’Inde et les différents pays d’Afrique, notamment les pays d’Afrique francophone et la CEMAC, représentés sur la carte des investissements encore timidement.

Pour rappel, la première édition, organisée l’an dernier du 19 au 24 septembre,  dans la même ville, avait réuni plus de 250 entrepreneurs sociaux d’Afrique, du Moyen-Orient, des États-Unis, du Canada et d’Europe. «Ifrane Forum» compte bien devenir le rendez-vous annuel des entrepreneurs d’Afrique. Il représente déjà une plate-forme  d’accueil, d’échange, de formation et d’affaires pour les entreprises d’Afrique et du monde. Chefs d’entreprises d’Afrique, producteurs, acheteurs et investisseurs se retrouveront pour partager leur expérience et créer des opportunités d’affaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *