Prétentions salariales : Combien valent vos efforts?

Prétentions salariales : Combien valent vos efforts?

Tout se passe bien dans votre entretien d’embauche jusqu’au moment où votre interlocuteur vous pose la fameuse question: «quelles sont vos prétentions salariales»?. Pourtant, il n’y a pas de honte à parler argent. Après tout, nous travaillons pour en gagner, cet argent, mais en donnant un montant trop élevé, il y a un risque d’échauder le recruteur qui ne veut pas s’aligner ou dans le cas contraire, en annonçant une somme inférieure à ce qu’il avait prévu, c’est le risque de donner  l’image de quelqu’un qui ne mesure pas les enjeux du poste proposé qui est pris.  Avant de prétendre à un montant, encore faut-il savoir ce que l’on gagnait avant, pour évaluer dans quelle mesure on peut progresser. Un raisonnement que n’ont pourtant pas encore tous les candidats. Aussi, à l’instar de tout marché, celui de l’emploi est régi par la loi de l’offre et de la demande. Il vous incombe de déterminer où se positionne votre candidature parmi celles de vos concurrents et  combien prétendent ceux qui ont les même diplômes que vous ou qui partagent des expériences similaires dans le même secteur d’activité.
A côté de cela, il faut savoir que certaines entreprises sont réputées pour payer mieux que d’autres. Votre demande devra donc aussi prendre compte de la politique salariale de la société pour laquelle vous postulez. Par ailleurs, vous ne pouvez pas exiger un salaire sans avoir analysé le niveau de responsabilités auxquelles la nouvelle entreprise vous expose. Ainsi, si au cours de l’entretien, vous vous rendez compte que le poste en question implique plus de responsabilité que vous ne le pensiez, vous ne devez pas hésiter à réajuster vos prétentions à la hausse. De même, si votre hiérarchie vous propose de passer manager ou de prendre en main un projet crucial, n’oubliez pas de vous faire rémunérer en conséquence. Dans le premier cas, une augmentation de salaire est plus que légitime, dans le deuxième, votre contribution ne devra pas être oubliée au moment de déterminer les primes ou bonus.
Au moment d’annoncer le montant tant attendu, deux écoles s’opposent. Certains recruteurs vous diront qu’il est préférable de donner un montant fixe plutôt qu’une fourchette dont le recruteur ne retiendrait que la partie basse. D’autres restent adeptes de la fourchette qui permet de ne pas trop s’engager, au début. Aussi, quand on parle salaire, il faut être précis et savoir si on parle en brut, en net, en fixe ou fixe + variable. D’après les spécialistes, «la négociation salariale relève très souvent de la partie de poker, entre bluff et intérêt dissimulé. Si vous avez les bonnes cartes en main, il est fort probable que vous réussissiez à faire «payer» votre interlocuteur». En clair, si le recruteur tient absolument à vous, vous pouvez faire monter les enchères. A vous de jouer !

Conseils pratiques…

Demander une augmentation ne s’improvise pas. Quand faut-il en parler ?
1- À l’embauche : c’est le meilleur moment. Votre employeur vous a choisi, il est souvent pressé et il craint que vous n’acceptiez une autre proposition.
2- Lors de l’entretien annuel : c’est le moment «officiel». Les négociations doivent reposer sur des faits tangibles, liés à vos réalisations ou à des informations comparatives (rémunérations et situations des collègues, salaires du marché…).
3- Lors de l’élaboration des budgets : faites comprendre à votre chef qu’il doit anticiper vos futures demandes (formation, primes, etc.).
4- Lors d’un changement de poste ou de responsabilité : une promotion n’est pas une récompense. Vous pouvez remercier pour la confiance que l’on vous fait, mais ce changement mérite, la plupart du temps, une augmentation après trois mois.

Agenda formation…

Les tests du logiciel : Stratégies d’application et industrialisation
SQLI Institut Maroc, cabinet de formation de SQLI Group, propose une formation sur : «Les tests du logiciel : stratégies d’application et industrialisation» et ceci du 15 au 16 octobre 2012 à Rabat. Le programme détaillé ainsi que le prix de cette formation sont renseignés dans la plaquette téléchargeable sur le site: www.sqli-institut.com.

Les normes VISA et PCI
Pour la première fois au Maroc, Kelixgroup, centre d’excellence en sécurité des systèmes d’information, en partenariat avec des experts de renommée venant du Canada, organise une formation sur les normes VISA et PCI, le 9 octobre au Sofitel Casablanca, dans l’optique de partager l’expertise, la compétence et la richesse de l’expérience canadienne auprès des entreprises marocaines.

Système d’information géographique (SIG) et l’intelligence territoriale
Les 29 et 30 octobre à Rabat, l’institut marocain de la gouvernance en collaboration avec le cabinet Gouvernance conseils organise un séminaire le Système d’information géographique (SIG) et l’intelligence territoriale.

Actus

BMCE Bank fête ses bacheliers
Le Groupe BMCE Bank organise le 5 octobre à Casablanca une cérémonie de remise des prix au profit des premiers bacheliers des écoles Medersat.com. «Cette cérémonie se veut une consécration et une motivation en faveur des premiers bacheliers du réseau Medersat.com admis avec les mentions Bien et Assez Bien», indique le Groupe dans un communiqué de presse. Prendront part à cette festivité Othmane Benjelloun, P-dg du Groupe BMCE Bank, des représentants des ministères de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, des cinq directeurs des Académies concernées ainsi que des administrateurs de la Fondation BMCE.

l’ISIC s’associe à l’Institut français de presse pour promouvoir son leadership régional
L’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) a signé une convention-cadre de coopération scientifique avec l’Université Panthéon-Assas Paris II (Institut français de presse), censée accompagner le plan de développement de l’ISIC, promouvoir son expertise et conforter sa place de leader régional dans les métiers de journalisme.  Signée vendredi à Rabat, cette convention triennale se traduira, selon les deux parties, par la mise en œuvre de programmes communs de formation et de recherche, axés entre autres sur l’intégration des formations LMD (Licence-Master-Doctorat) dans le cursus académique de l’ISIC, la consolidation des activités de son laboratoire et la valorisation de ses travaux d’expertise sous forme de publications.

Journées portes ouvertes à l’Université Hassan 1er de Settat
L’Université Hassan 1er de Settat tient, du 1er au 5 octobre, des journées portes ouvertes au profit des étudiants désireux de s’informer des formations assurées par les différents établissements de cette institution. Initiées par le Centre d’orientation et d’information relevant de l’Université, ces journées devront aider les nouveaux bacheliers dans le choix de leurs cursus, au même titre que les étudiants qui veulent se réorienter. Cette manifestation sera marquée par la présentation des études et des diverses filières et des visites de laboratoires, d’amphithéâtres et de salles de travaux pratiques. Ce sera aussi un espace d’échange entre les étudiants, les enseignants et les conseillers en orientation, notamment en ce qui concerne les perspectives du marché de l’emploi, indique un communiqué de l’université.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *