février 23, 2017

Programme «Idmaj»: Plus de 315.000 bénéficiaires en 4 ans

Programme «Idmaj»: Plus de 315.000 bénéficiaires en 4 ans

Plus de 315.000 chercheurs d’emploi ont bénéficié du programme d’intégration «Idmaj» durant la période 2012-2016. C’est ce qu’à annoncé jeudi à Rabat le ministre de l’emploi et des affaires sociales, Abdeslam Seddiki, lors de la  réunion du conseil supérieur de promotion d’emploi.

S’agissant du programme de qualification «Taahil», le nombre de bénéficiaires s’est élevé à 86.000. Le ministre a également indiqué que le nombre des bénéficiaires d’accompagnement dans le cadre de l’auto-emploi s’est chiffré à  9.000.

M. Seddki a fait remarquer que le plus important projet évoqué par les membres lors de la dernière session du conseil porte sur l’élaboration d’une stratégie nationale pour l’emploi. Il faut également mentionner la proposition d’une vision et un cadre de coordination avec l’ensemble des intervenants et des acteurs concernés.

Notons que le projet de la stratégie nationale pour l’emploi a été exposé devant le Conseil de gouvernement et qu’une commission interministérielle de l’emploi a été créée sous la présidence du chef de gouvernement ayant pour mission la définition des orientations générales des politiques d’emploi et le suivi de leur exécution. Cette commission aura une représentation au niveau territorial dans le cadre des textes qui réglementent la région.

Rappelons que le ministère a adopté en coordination avec l’ensemble des partenaires d’importantes mesures dans le cadre d’un système régional complet pour l’emploi, précisant qu’en application de l’approche territoriale des politiques publiques pour la promotion d’emploi, le ministère a lancé un programme visant le développement de l’emploi, à travers des initiatives locales dans 13 provinces et préfectures, ainsi que la contribution dans l’élaboration des plans régionaux dans le cadre de la mise en œuvre de la régionalisation élargie et le modèle de développement des provinces de Sud.

6 Comments

  1. Muslim

    On peut récupérer 6 Milliards de Dhs/mois, on peut faire travailler 3 millions de marocains avec un revenu de 2000 Dhs/mois

    Reply
  2. Muslim

    Ces travailleurs auront un statut spéciale qui leur permet de ne pas payer les cotisations sociales, par contre ils doivent souscrire une mutuelle et une pension privée en payant 400 Dhs/mois par exemple à une banque comme AWB

    Reply
  3. Muslim

    Tous les marocains et marocaines vont travailler, et en plus la consommation augmente, ces travailleurs et travailleuses peuvent s’occuper de divers tâches au sein des communes et au niveau de l’État

    Reply
  4. Muslim

    Si on fait payer les marocains 200 Dhs/mois pour les actions communales, l’État peut récupérer 3 milliards Dhs/mois pour acquérir des sociétés à l’étranger, chaque mois on achète une société ou une multinationale….

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *