Projet de Master professionnel en Manufacturing : Bouznika accueille les universités du Maghreb

Projet de Master professionnel en Manufacturing : Bouznika accueille les universités du Maghreb

Bouznika ne fait pas seulement office de station balnéaire mais également d’un lieu de rencontres professionnelles En effet, les universités du Maghreb s’y réunissent à partir du 2 septembre autour d’un projet commun de formation spécialisée, en l’occurrence un Master professionnel en Manufacturing «MasTech», financé par la commission européenne et ce dans le cadre du programme Tempus.

Prévue jusqu’au 4 septembre au centre Moulay Rachid, cette école d’été est organisée par l’Université Hassan II Mohammedia-Casablanca qui annonce dans un communiqué que cette formation s’adresse à 22 étudiants maghrébins qui seront encadrés par des enseignants des pays partenaires de ce programme.

Cette rencontre revêt d’une grande importance eu égard au rôle qu’elle a à jouer. Elle sera l’occasion de valider les programmes et de tester la faisabilité du projet, notamment en matière de mobilité des enseignants et des étudiants. Cette étape permettra de finaliser le projet qui sera matérialisé lors de la rentrée universitaire 2014-2015.

Le consortium est composé des partenaires maghrébins soutenus par des partenaires européens et des industriels. Il s’agit d’un projet qui vise la modernisation de la formation au niveau du Maghreb par le développement de partenariats et l’ouverture de l’université au monde du travail dont le marché se caractérise actuellement par l’inadéquation formation/emploi, note-t-on de même source.

Pour revenir à «MasTech», les professeurs le définissent comme une formation pluridisciplinaire axée sur les métiers industriels.

Elle a été conçue et réalisée en concertation avec les industriels du secteur manufacturier, et ce, afin d’offrir une formation de qualité permettant une adéquation entre le profil des cadres formés et la demande des secteurs industriels. Parallèlement à cette école d’été, des réunions entre enseignants et industriels sont prévues pour vérifier et valider la cohérence et la pertinence des contenus qui doivent répondre aux besoins des industriels en matière de formation tels qu’exprimés lors du premier Workshop MasTech organisé le 15 décembre 2011 à Mohammedia.

Les acteurs de ce projet tireront les conclusions de ces rencontres et débats lors d’une table ronde prévue le 4 septembre au siège de l’Université de Mohammedia en présence d’universitaires et d’industriels.
Le projet Tempus Mastech est soutenu par différentes écoles et universités, notamment Technische Universitat Dortmund (Dortmund, Allemagne), Royal Institute of Technology, Kungliga (Stockholm, Suède), l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers, ParisTech (Metz, France), l’Ecole nationale de l’ingénierie du Monastir et de Sousse (Tunisie), l’université Badgi Mokhtar d’Annaba (Algérie), l’université des sciences et technologies Houari Boumediene (Algérie), l’université Hassan II Mohammedia-Casablanca, l’université Abdelmalek Essaadi de Tétouan et la Société tunisienne des filtres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *