Recrutement: Casablanca, désormais hub du leader français Piana HR Group

Recrutement: Casablanca, désormais hub du leader français Piana HR Group

«Nous n’aurons qu’une seule base sur le continent africain, à savoir Casablanca. A partir de ce bureau, notre équipe va accompagner les entreprises basées sur le marché africain dans leur développement local et international», avance Christophe Pirone, directeur de Piana HR Group Afrique et Moyen-Orient. Leader en France, l’opérateur affiche un score de 5.000 recrutements dont plus de 800 à l’international et plus de 200 pour des postes de direction.

Dans sa démarcation, le groupe Piana HR Group est pluri-marques dans le sens où il propose une offre RH qui se veut novatrice à travers 6 pôles d’expertise. Le premier intitulé Executive Search ne date pas d’hier. Créé à l’origine par Bernard Krief en 1959, BKHR est leader en chasse de têtes, notamment dans les secteurs de la santé, du luxe et de l’agroalimentaire. Jacques Scarnioff et Associés est le spécialiste du recrutement par approche directe dans les secteurs de l’industrie, de la défense et des IT depuis 1993. Pour ce qui est de l’approche directe dans le secteur de l’immobilier, c’est le cabinet Yves Marie Consultants faisant partie du groupe qui s’est spécialisé, depuis 1994 dans le domaine.

Un second pôle de recrutement à proprement dit s’articule autour du leader de l’externalisation de cette fonction en France, Vitae, depuis 2002 et, du spécialiste du recrutement par approche directe et de l’accompagnement des cadres, Norma Conseil RH, depuis 1994. Egor Transition, filiale à 100% du groupe Piana HR Group, est la référence du groupe en management de transition et de conduite du changement. A elle seule, elle représente un pôle. Le pôle de portage salarial, Piana Portage répond à un besoin de flexibilité dans le cas d’externalisation des compétences.

Autre pôle du groupe, la filiale Piana Accompagnement, Outplacement et Reclassement. Elle est positionnée dans l’accompagnement de projets de reclassement collectif ou d’out placement individuel. Pianajobs représente le dernier pôle. Le réseau professionnel qu’il draine permet un accès gratuit aux candidats pour la gestion de carrière. Organisée de cette manière, Piana HR Group s’est exporté à l’international pour accompagner le développement de ses clients et la carrière de ses candidats partout dans le monde.

«Grâce à la disposition stratégique de bureaux sur l’ensemble des continents, nous couvrons tous les fuseaux horaires. Cette disposition permet d’annuler la barrière du temps entre les candidats et les équipes; ce qui nous permet de recruter dans tous les pays du globe», explique le représentant de la région Afrique et Moyen-Orient pour Piana HR Group.

L’accompagnement des candidats dans leur intégration fait également partie de la philosophie du leader français de recrutement. «En exclusivité, nous accompagnons gratuitement nos clients post recrutement par de la formation, des évaluations mensuelles sur les recrues».
Bref, la démarcation se fait à plusieurs niveaux. Et le leader français entend bien étendre ses tentacules à partir du Maroc.

Billet : Le chouchou du boss…

Comme sur les bancs du lycée, les chouchous existent même en entreprise. Ce ne seront bien évidemment pas les mêmes mais ils se démarqueront par rapport aux autres devant la direction générale. Usant généralement de leur pouvoir de séduction, ils auront toujours une longueur d’avance sur leurs collègues pour agir rapi-dement et prendre de l’initiative par rapport à leur supérieur hiérarchique. L’information ne leur cède pas.

Ils trouveront toujours les moyens de forcer habilement  les portes pour être au fait des choses et prendre donc le pas sur leurs collègues pour accourir chez le manager et lui prêter main forte. A la fois désarmé et soulagé, le chef d’entreprise stressé et dépassé par les changements accusant la société à l’intérieur et à l’extérieur de son écosystème ne pourra que féliciter ce genre de personne car elle le soulage de bien des mises en situation.

Ce type de salarié devient d’entrée incontournable dans la chaîne de production de l’entreprise. Encore plus s’il est doté de compétences réelles! Car si la connotation est souvent péjorative pour les autres collaborateurs, il n’en demeure pas moins que les personnes bien «cotées» à la direction générale ne se sentent aucunement mal à l’aise dans leur rôle. Elles devront toutefois faire preuve de doigté et de diplomatie avec le reste des équipes pour ne pas être pointées du doigt à chaque fois qu’une éloge sort de la bouche du patron.

Car au Maroc, on le sait très bien, les  personnes proches de la direction générale attirent les regards envieux et jaloux. Se prémunir contre toute éventuelle méchanceté est fortement recommandé. Il est nécessaire pour le «chouchou» de faire régulièrement le point avec son boss au risque de se retrouver un jour dans la case des ennemis. Car les collègues jaloux sont capables de tout pour renverser la donne et rendre la vie impossible à un salarié compétent et proche de la direction générale. Tout compte fait, le dosage est important dans ce cas pour éviter les mauvaises surprises. Car être un chouchou de la direction générale représente également une responsabilité. 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *