Recrutement: Le secteur de l’assurance en tête du peloton en 2016

Recrutement: Le secteur de l’assurance en tête  du peloton en 2016

L’analyse réalisée par les équipes de ReKrute.com sur les tendances RH 2016 vient de révéler une augmentation de 4% sur les postes ouverts. Plus de 3.000 postes offerts sur les cadres, même si la demande de jeunes reste toujours plus forte que celle pour les seniors. C’est toujours le secteur de l’informatique qui se trouve en tête de lice dans le recrutement. Cela dit, celui de l’assurance s’est démarqué par sa grande capacité à recruter. Les détails.

A l’instar des autres années, les «Tendances RH» permettent de mettre en exergue les profils les plus demandés par les entreprises marocaines sur l’année en cours, et donc ici en 2016. «www.ReKrute.com se base sur des indicateurs tels que les formations, les fonctions et les niveaux d’expérience les plus populaires, ainsi que les secteurs qui recrutent le plus pour dresser un portrait des tendances», expliquent les auteurs de l’analyse. Dans la méthodologie, le zoom a été fait pour deux catégories de formation, en l’occurrence les Bac+3 et moins, et les Bac+4 et plus. L’évaluation s’effectue en fonction des résultats de l’année précédente.

«Le marché de l’emploi au Maroc ne cesse de se dynamiser et de changer d’année en année. En l’espace de quelques mois seulement, la tendance peut s’inverser et les postes fortement convoités peuvent se retrouver en fin de liste». C’est ce qu’il ressort de l’analyse des tendances. Globalement la situation du marché du travail s’est améliorée. Une augmentation de 4%, toutes formations et niveaux d’expérience confondus, a été enregistrée. Pour les Bac+4 et plus la fonction informatique reste la plus convoitée. Déjà, la demande s’était accrue de 7% entre 2015 et 2016. Cela dit c’est la fonction commerciale qui a la cote avec une augmentation de 6% entre 2015 et 2016 sur les Bac+4 et plus, et une augmentation de 149% sur les profils Bac+3 et moins !

Sur le plan sectoriel, c’est celui des assurances qui a le plus recruté en 2016 puisque les tendances révèlent que «38% des postes ont été ouverts contre seulement 3% en 2015». L’externalisation de ce métier sur le Maroc a été forte cette année.

Pour ce qui est du secteur de l’énergie, le constat à l’image des tendances enregistrées sur le portail est que ce dernier ne recrute plus comme avant avec seulement 1% en 2016 contre 9% en 2015. Pour ce qui est du niveau de formation, les plus prisés sont les débutants qui ont gagné 32 points par rapport à l’année 2015 (34% par rapport à 2%). Il est clair que le pouvoir de rémunération entre en considération.

«En 2015 aussi bien qu’en 2016, les profils les plus demandés pour les Bac+3 et moins sont les débutants, suivis par les juniors», insistent les analystes du portail.

Il reste que le domaine des call centers qui représentait le principal recruteur de ces profils a tempéré ses recrutements en 2016 par rapport à 2015. Les offres ont enregistré une baisse de 3%. Autre démarcation, le secteur de l’automobile qui affiche une bonne santé et donc voit ses recrutements augmenter de +8%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *