Start-up marocaines : Hseven lance un programme pour doper l’entrepreneuriat

Start-up marocaines : Hseven lance un programme pour doper l’entrepreneuriat

Hseven, le plus grand accélérateur en Afrique, lance un programme d’accélération de start-up à destination des marocains et Africains du monde.

Baptisé «Hseven Disrupt Africa», ce programme étalé sur une durée de 6 mois donnera accès à un investissement de 150.000 € pour chacune des startups sélectionnées. Le soutien financier pourra être complété à la fin du programme jusqu’à 500.000, voire 1,5 million d’euros. Les levées de fonds seront effectuées à travers un partenariat avec la firme de capital-risque Azur Partners. Le programme bénéficiera également du financement de la Dutch Good Growth Fund (DGGF) et du programme Innov-Invest de la Caisse centrale de garantie (CCG) avec l’appui de la Banque mondiale.

Le deal prévoit aussi que les start-up sélectionnées bénéficient de conseils stratégiques, d’expertise, d’un accès aux réseaux et aux capitaux via les partenaires de l’accélérateur. Parmi les plus importants, Azur Partners, Fabernovel, Strategy &, PricewaterhouseCoopers (PwC), Amazon Web Services et l’École Centrale. 50 autres firmes de capital-risque seraient potentiellement intéressées par les start-up marocaines et africaines. Elles devraient être accompagnées par plus de 350 mentors marocains et internationaux.

Concrètement, les start-up bénéficieront durant cette période d’une domiciliation dans un campus moderne, d’une superficie de 1.100 m2 basé au sein de la Marina de Casablanca. L’appel à candidatures a été lancé la semaine dernière et reste ouvert jusqu’au 31 août 2019. 10 start-up seront retenues pour bénéficier du programme qui démarrera le 4 novembre 2019.

«Nous propulserons les meilleurs entrepreneurs africains venant du monde entier pour créer des start-up africaines de classe mondiale», a annoncé, lors du lancement officiel, Amine Al-Hazzaz, fondateur et président d’Hseven. Ce programme s’adresse aux start-up, composées d’une équipe de 2 à 5 entrepreneurs, dont les projets présentent un impact réel en Afrique. L’appel à candidatures global sera suivi d’une sélection internationale à travers un roadshow qui démarrera en septembre dans plusieurs villes, à savoir New York, Montréal, San Francisco, Shanghai, Dubaï, Londres, Amsterdam, Paris et Casablanca. L’accélérateur s’est doté à Casablanca d’une infrastructure permettant d’accompagner 200 start-up par an. La démarche vise à constituer un hub pour les Africains. Hseven a su construire un des écosystèmes les plus solides sur le continent africain pour optimiser les possibilités des entrepreneurs. A suivre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *