Stratégie des champions : Denis Thuillier nous livre les secrets de réussite

Stratégie des champions : Denis Thuillier nous livre les secrets de réussite

Comment réagir quand on est sous pression? Comment tirer enseignement de ses échecs et les transformer en levier de succès? Telles sont les questions auxquelles Denis Thuillier, depuis 25 ans, -qui a fait de l’aide des dirigeants et des managers-à développer leurs performances au sein de leurs entreprises son métier.  Pour lui, tout passe par le mental.
C’est grâce à Philippe Leclair, champion du monde et préparateur mental d’équipes olympiques, qu’est né le concept de Stratégie de la réussite. Pour ce champion «la réussite ne doit rien au hasard». C’est dans ce sens que dans ses formations, Denis Thuillier insiste fortement sur le rôle primordial du mental dans le succès d’une quelconque action. Il assimile toute personne à un sportif en quête de réussite. Pour cela, il applique les stratégies et les techniques de préparation mentale utilisées pour l’entraînement des champions. Chose qui ne devrait pas sembler contradictoire vu les conditions dans lesquelles le monde de l’entreprise aujourd’hui évolue. Ici, ce préparateur de sportifs à son tour insiste sur la gestion du stress. «Sous pression, le résultat de ce que nous produisons n’est jamais à la hauteur de ce que nous pouvons réellement donner», insiste-t-il.
Là aussi, au-delà de la qualité du résultat et le respect des délai, l’économie des moyens joue un rôle important dans la notion de la réussite. Il est important de produire des résultats optimums dans la durée et d’être capables de les rééditer avec une économie de moyens. Si l’on applique ceci au niveau individuel, c’est-à-dire répartir son énergie de façon intelligente sur l’ensemble des tâches fournies, nous maintiendrons la cadence de production au même titre que la qualité des résultats de nos œuvres.
L’observation des comportements des champions a permis de déceler des éléments de succès bien importants. Réussir sous pression et dans un évènement non adéquat sous-entend que le comportement de ces champions a été adapté de façon à ce que leur capacité individuelle ne soit pas affectée. Pour D.Thuillier, la clé numéro 1 serait la concentration. L’influence du mental sur les émotions et sur le comportement n’est pas sans poids et il y a lieu donc de savoir agir sous pression. «Sous pression, l’attitude mentale prend le pas sur notre compétence technique et professionnelle. Il faut, dans chaque circonstance, savoir garder son équilibre personnel», note la même source. Il faut vivre l’instant T et œuvrer pour faire de cet instant-là un succès. Pour ce faire, chasser toutes ces pensées négatives du genre : «Je n’ai jamais fait ça, je risque d’échouer». Par ailleurs, il est à noter que les meilleurs records sont atteints dans l’aisance. Les émotions, la fatigue et la pression nous bloquent le cerveau et affectent notre attitude mentale et donc, prendre conscience de son corps, maintenir sa concentration, chasser cette petite voix intérieure et œuvrer pour vivre «100%, ici et maintenant» seraient les clés pour transformer son potentiel en réelle réussite.

Conseils pratiques…

La démarche pédagogique de «Stratégie de la réussite» a deux objectifs essentiels. Il s’agit de provoquer des changements perceptibles et durables des attitudes et des comportements et de permettre à l’entreprise d’entrer globalement dans une démarche de formation, d’apprentissage et d’entraînement afin de développer ses performances. Cette stratégie s’applique à la fois sur l’ensemble d’une équipe que sur l’individu. Toutefois, il ne suffit pas de prendre conscience de l’ensemble des orientations précitées. Pour Denis Thuillier, tout comme pour les activités sportives, cette stratégie implique l’auto-entraînement de la personne pour parvenir à produire des changements durables et pour maîtriser ses réactions et rentabilité sous pression.

Agenda formation…

Développer des techniques de créativité pour formateurs
L’hôtel Royal Mansour à Casablanca accueille les 22 et 23 janvier une formation sous le thème: «Développer des techniques de créativité pour formateurs» ; animée par Mohamed Makkaoui, docteur en sciences économiques et de gestion, expert international en conception de dispositifs de formation.

Audit des classifications et de la rémunération fixe
Ingea Consulting organisera les 2 et 3 février 2013 une formation sous le thème «Audit des classifications et de la rémunération fixe», animé  par Luc Boyer, docteur en sciences de gestion et expert international en systèmes de rémunération.

Formation en management de projet et préparation à la certification PMP
Après le succès des 3 dernières sessions, ISQuality propose une formation en management de projet et préparation à la certification PMP qui aura lieu du 2 au 30 mars 2013 à l’IGA Maarif – Casablanca.

Actus

Les examens de la session d’automne n’ont pu avoir lieu à l’Université Mohammed 1er d’Oujda
Les examens de la session d’automne à l’Université Mohammed 1er d’Oujda, au titre de l’année universitaire 2012-2013, n’ont pu avoir lieu dans les différents établissements à accès ouvert, à cause du comportement d’une minorité d’étudiants qui réclamait son report, indique la présidence de l’Université. «Le 14 janvier, date du début des examens, de petits groupes d’étudiants avaient bloqué l’accès aux établissements et empêché les autres étudiants de passer les examens», précise un communiqué de la présidence de l’université. «Face à ces circonstances exceptionnelles, l’université a agi conformément à ses attributions et a assumé pleinement ses responsabilités en mobilisant tous les moyens pédagogiques et sécuritaires nécessaires» pour assurer le déroulement de cette échéance, selon la même source. Les étudiants qui s’étaient absentés le jour de l’examen auront droit à une seule session de rattrapage, annoncent par ailleurs les conseils des établissements concernés.

«La caravane régionale du tifinagh» fait escale à Al Hoceima
La caravane régionale du tifinagh, une initiative qui vise à accélérer la mise en œuvre de la généralisation régionale de l’enseignement de la langue amazighe, a fait son escale jeudi dernier à Al Hoceima. S’exprimant dans le cadre d’une journée d’étude organisée à cette occasion, Mme Bouchra Berkani, chercheur à l’Institut royal de la culture amazighe (IRCAM), a mis le point sur l’état des lieux de l’enseignement de la langue amazighe au Maroc depuis le lancement de ce chantier en 2003. Le nombre d’élèves ayant bénéficié de cette matière dans la région de Taza-Al Hoceima-Taounate reste minime (14%) par rapport à d’autres régions telles que Souss- Massa-Draâ (40%) et Meknès-Tafilalet (49%), a-t-elle précisé.

Signature de partenariats
Le professeur Radouane Mrabet, président de l’Université Mohammed V-Souissi, procèdera aujourd’hui, mardi, à la signature d’une convention-cadre de partenariat avec Lahcen Haddad, ministre du tourisme, et Ali Ghanam, président de la Fédération nationale du tourisme. Cette convention sera ponctuée par la signature de deux autres conventions d’application. L’objectif étant, entre autres, la capitalisation et le renforcement de la dynamique de partenariat entre les parties.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *