Stratégie: Management délégatif dites-vous?

Stratégie: Management délégatif dites-vous?

Le management délégatif induit le développement de l’entreprise. Et dans un contexte de crise ou de resserrement des budgets ce style de management est fortement indiqué.

Savoir déléguer n’est pas donné à tout le monde. Dans la stratégie, les managers qui savent le faire avec tact réussissent mieux à atteindre les objectifs car ils sont plus orientés dans la stratégie et le suivi des actions. Par définition le management délégatif décrit la façon de faire d’un manager. En déléguant, le chef d’entreprise incite le développement de la créativité des collaborateurs. La cohésion du groupe est également acquise de cette manière. Cette forme de management induit la responsabilisation et la motivation des collaborateurs. Et c’est bien pourquoi il est fortement recommandé pour faire avancer les choses. Cela dit le manager qui délègue ne court pas les rues. Car déléguer c’est prendre le risque de ne plus tout suivre et maitriser les choses.

Les entreprises qui seront les mieux structurées avec des procédures et des systèmes de reporting inciteront les managers à la délégation. Suivre et contrôler deviennent faciles à ce stade et le manager peut déléguer dans ces conditions car il sera en confiance. Les collaborateurs mettront en œuvre les plans d’actions et appliqueront leurs propres méthodes. Leur responsabilisation les valorisera et les initiatives seront multipliées. En clair, le management délégatif induit le développement de l’entreprise. Et dans un contexte de crise ou de resserrement des budgets ce style de management est fortement indiqué. Maintenant les méthodes des managers diffèrent les unes des autres.

Selon la personnalité et la façon de faire du boss, la méthode pourra soit être formelle, soit informelle. Envoi de emails et de notes de service permet de clarifier les missions de chacun des responsables. Maintenant si le manager n’est pas sûr que ces personnes feront l’affaire, il déléguera verbalement seulement pour reprendre les rênes en cas de pépins. Il se sentira de cette manière rassuré. D’autres cas existent. Les managers réfractaires à la délégation mais conscients de sa nécessité pour développer le business restent plutôt en attente que les chefs de file dans les services prennent les devants. Il laissera faire et jugera en temps utile de formaliser ou non les responsabilités de chacun.

Il est toujours difficile de déléguer au départ car même le boss ne connaît pas les compétences et la personnalité des uns et des autres. Le manager ne pourra prendre lui-même l’initiative de déléguer lorsqu’il sera sûr que les personnes qu’il a désignées sont dignes de confiance. Car si le management participatif est propice au développement de l’entreprise, il est dangereux quand le manager prend des mesures hâtives et choisit les mauvaises personnes. Le retour de manivelle pèse sur la tête du manager. Car s’il y a erreur de casting sur le choix des personnes, le manager risquera de payer les pots cassés ! Le risque est réel. Le bon manager saura prendre les risques et faire les bons choix.

Conseils pratiques

La mise en place du management délégatif est conditionnée par une confiance totale en ses collaborateurs;

Le boss devra identifier clairement les tâches à déléguer et celles à faire soi-même.

La clarification des règles du jeu est nécessaire. La responsabilisation et la fixation des objectifs aussi.

Les tâches que vous allez confier à chacun devront être clairement communiquées.

Les collaborateurs qui ont reçu délégation devront rendre compte à la direction à travers un plan d’action.

Le manager devra en effet valider les plans d’actions au risque de perdre contrôle sur l’ensemble de l’organisation de l’entreprise.

Des comptes rendus réguliers devront parvenir au manager pour qu’il ait une visibilité globale.

Avantages

La délégation est un véritable outil et un facteur important de motivation et d’autonomie pour vos collaborateurs. La délégation permet de responsabiliser vos collaborateurs en les incitant à les laisser mener seuls un projet à bout. Si la délégation fonctionne, vous allez certainement vous rendre compte que votre temps est utilisé de manière plus productive. Il y a plus de chances pour que votre équipe produise des solutions innovatrices et des systèmes efficaces. Vos collaborateurs ont la possibilité d’améliorer leur niveau de compétences.

Limites

La réussite d’une délégation dépend de la discrétion dont fait preuve la personne qui s’est vue assigner cette responsabilité. L’objectif étant de laisser l’équipe s’épanouir. La délégation si elle emprunte les canaux de l’informel risque d’engendrer une certaine désorganisation. Elle risque de créer des flux d’informations contradictoires si le collaborateur n’est pas d’accord, ce qui créera inévitablement des conflits.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *