Tanger-Asilah : Une formation au montage de projets dans le cadre de l INDH

Tanger-Asilah : Une formation au montage de projets dans le cadre de l INDH

La mise à niveau du capital humain demeure un élément essentiel pour la réussite des programmes de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). A cet effet, une session de formation au montage de projets a été organisée, du 12 au 14 novembre, à Tanger au profit d’une trentaine de personnes représentant des instances élues, des associations et des services extérieurs à la préfecture Tanger-Asilah. «Cette première session est d’une grande importance vu le manque de formation et d’expérience de la plupart des associations en matière de création et de mise en exécution d’un projet. Elle a été programmée à l’initiative du comité préfectoral de développement Tanger-Asilah lors de sa réunion de travail en date du 11 septembre 2012», affirme Khalid Benmoussa, chargé de formation à la division de l’action sociale de la préfecture Tanger-Asilah.
Par ailleurs, cette manifestation faisait partie de trois sessions de formation, initiées par le comité préfectoral de développement Tanger-Asilah et visant à renforcer les capacités et les compétences des acteurs et des intervenants dans le domaine du développement local, et ce en matière de gestion et de suivi des projets conformément aux objectifs de l’INDH. Les travaux de cette première session s’intéressaient à définir et à faire connaître les outils du montage de projets. Ils se sont distingués aussi par la programmation des propositions, des exposés et des présentations thématiques axées autour de plusieurs points liés notamment aux manuels et procédures de l’INDH. «Les associations sont des partenaires importants dans le cadre de la mise en œuvre des projets financés par l’INDH. Ses membres doivent être à même de monter un projet et savoir bien présenter ses objectifs pour pouvoir obtenir les moyens de financement. Cela leur permet d’assurer la continuité et la pérennité du projet», précise Zineb Oulhajene, coordinatrice régionale de l’Entraide nationale de Tanger-Tétouan.
Il est à rappeler que le comité préfectoral de développement Tanger-Asilah a programmé trois sessions de formation en matière de montage, de gestion et de suivi des projets pour contribuer à la réussite des programmes de l’INDH. «Des rencontres de sensibilisation sont prévues à l’issue de ces sessions de formation pour permettre aux bénéficiaires de transmettre les connaissances et savoir-faire acquis lors de ces sessions de formation au plus grand nombre d’associations», ajoute M. Benmoussa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *