Université Internationale de Casablanca : Une filière Droit des affaires pour la rentrée 2012-2013

Université Internationale de Casablanca : Une filière Droit des affaires pour  la rentrée 2012-2013

L’Université Internationale de Casablanca ouvre la filière Droit des affaires pour cette rentrée 2012/13 et annonce d’emblée un partenariat avec la Faculté de droit de l’Université de Saint-Etienne en France. L’objectif  étant de former des compétences locales de niveau international pour répondre à la demande croissante des cabinets d’avocats d’affaires et juristes d’entreprises, le partenariat annoncé permettrait aux étudiants de se préparer aux exigences du marché.
Le partenariat annoncé entre l’UIC et la Faculté de droit de l’Université de Saint-Etienne (FDSE) en France permettrai, selon un communiqué de ladite université,  aux étudiants  de suivre un semestre d’études au sein de la Faculté de droit Saint-Etienne dès la 3ème année et réciproquement ceux de la FDSE peuvent passer un semestre à Casablanca. Ils auraient également la possibilité de s’inscrire en Master 1 et Master 2 à la FDSE. Pour les étudiants de cette promotion, le partenariat en question verrait une participation effective dès ce mois-ci d’enseignants de la Faculté de droit de Saint-Etienne à l’UIC au niveau des cours et dans les jurys d’évaluation des rapports de stage et mémoires de fin d’études.
Selon l’UIC, ce partenariat consiste en une collaboration à des activités de recherche notamment par la création d’une équipe de recherche en droit à l’UIC et offre ainsi une possibilité pour ce centre d’être intégré dans le centre de recherches de la FDSE. Ceci ne se fera pas sans la mise en place d’un double diplôme entre la Licence de droit des affaires de l’UIC et la FDSE. «Outre sa dimension internationale, la filière Droit des affaires de l’UIC répond aux critères de recrutement des cabinets d’avocats d’affaires et des juristes d’entreprise très demandeurs de ressources humaines qualifiées dans un contexte où les cabinets internationaux ouvrent des bureaux au Maroc», lit-on sur le communiqué.
Par la mise en place de ce partenariat, l’UIC entend préparer chaque étudiant aux exigences de la vie professionnelle. Ainsi, la formation offerte ne se limiterait pas à la maîtrise des différentes disciplines juridiques, elle dispense d’autres disciplines indispensables à la connaissance du monde de l’entreprise telles que la comptabilité, la gestion, l’économie, le marketing, la fiscalité sans oublier les langues (anglais et arabe juridique obligatoires), l’informatique et la communication.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *