Vous voulez capter l attention du recruteur?

Vous voulez capter l attention du recruteur?

L’astuce magique pour attirer l’attention des recruteurs serait d’après les professionnels, l’intégration des chiffres dans son CV. À leurs yeux, une candidature avec des données chiffrées est synonyme de capacité d’analyse et aptitude à quantifier son travail. Quels seraient donc les bons chiffres pour votre CV?
La plupart des candidats oublient de quantifier leur travail et de donner des chiffres dans leur CV. Or, c’est un véritable appel au doute pour un recruteur : les personnes trop théoriques ou vagues inspirent moins confiance que celles qui citent des faits objectifs.  Et ne faites pas l’erreur de penser que les CV chiffrés sont réservés aux seules fonctions commerciales. La tendance va se généraliser au cours des prochaines années, parce qu’il n’existe pas de fonction où l’on ne peut pas du tout utiliser de chiffres.
Quand vient le moment de choisir les chiffres à indiquer dans son CV, pensez d’abord aux objectifs quantitatifs qui vous sont fixés au quotidien. Ils sont évidemment très différents d’une profession à l’autre mais toujours essentiels dans les critères de recrutement. Si vous n’avez pas d’objectifs chiffrés officiels, il existe toujours des éléments de votre travail qui peuvent être quantifiés et aider les recruteurs à mieux évaluer vos compétences. A titre d’exemple, dans les fonctions juridiques les candidats peuvent citer le nombre de litiges traités. Dans les ressources humaines, pourquoi ne pas indiquer le nombre de candidats recrutés par rapport au nombre de candidats rencontrés ? Dans le domaine du management, les personnes qui postulent peuvent intégrer des chiffres sur le nombre de salariés encadrés dans de précédents postes.
En règle générale, le plus simple est d’intégrer les chiffres correspondant à chaque expérience : dans telle entreprise, alors que vous occupiez tel poste, de telle à telle date, vous avez réalisé X projets, encadré X personnes, participé à X campagnes de communication… Pensez également à donner pour chaque employeur des éléments chiffrés plus généraux, à condition bien sûr qu’il ne s’agisse pas d’informations confidentielles. Vous pouvez, par exemple, mentionner les effectifs, le nombre de clients, ou encore le chiffre d’affaires. Par ailleurs,  dans les métiers où il est vraiment impossible de calculer ses réalisations, il est conseillé de joindre au CV une page ou un encadré compétences avec une échelle allant de 1 à 5. 1 : aucune notion, 2 : basique, 3 : confirmé, 4: expérimenté, 5 : expertise.  Une façon d’utiliser les nombres pour s’évaluer sur chacune des spécificités de son métier.

Conseils pratiques…

3 erreurs à éviter dans un CV chiffré

1. Surcharger :  Inutile d’inonder le CV de ce genre d’éléments. Si, dans les fonctions commerciales l’abondance de chiffres se justifie, dans la plupart des autres cas il est préférable de se contenter de quelques faits marquants. Les autres points pourront éventuellement être abordés en entretien.
2. Exagérer : Vous courez deux risques en embellissant vos résultats et compétences : le premier, être sélectionné pour un poste qui ne vous correspond pas ; le second, être démasqué. L’idéal est d’ajouter des personnes en références, de façon à ce que le recruteur puisse vérifier les informations fournies.
3. Dévaloriser :  Vous devez choisir des éléments positifs qui vous mettent en valeur. Vous avez contribué à l’amélioration de la productivité de votre société ? Parfait. N’hésitez pas à donner un pourcentage. Votre service a vu son budget réduit et vous n’avez pas pu atteindre vos objectifs ? Inutile de le mentionner, cela ne pourrait que vous nuire.

Agenda formation…

Sociologie et engagement social
Le département des sciences sociologiques de la Faculté des lettres et des sciences humaines de meknès organisera en partenariat avec l’Institut d’études politiques de Lyon (France), un colloque international sous le thème «Penser la sociologie comme science et comme engagement social : repérages épistémologiques» et ce, du 28 octobre 2012 au 4 novembre 2012.

Mobile and Cloud Computing Technologies
L’ENSIAS organise le workshop international «International Workshop on Mobile and Cloud Computing Technologies and Security – IWMCCTS’12» qui aura lieu à Agadir du 5 au 6 novembre 2012. Le workshop se tiendra en parallèle avec la conférence «International Conference on Complex Systems – ICCS’12».      

Introduction à CMMI v 1.3
SQLI Institut Maroc, cabinet de formation de SQLI Group, proposera une  formation  «Introduction à CMMI v 1.3»  et ce , du 22 au 24 octobre 2012 à Casablanca. Le programme détaillé ainsi que le prix de cette formation sont renseignés dans la plaquette téléchargeable sur le lien : http://www.sqli-institut.com

Actus

Les 50 ans de la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat
La Faculté de médecine et de pharmacie, relevant de l’Université Mohammed V Souissi (UM5S), commémorera, ce 16 octobre 2012, le 50ème anniversaire de sa création. A l’occasion de cette manifestation, une cérémonie officielle à la Faculté de médecine et de pharmacie aura lieu, en présence de plusieurs personnalités. La Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, qui s’étale sur une superficie globale de 9 ha, a été créée et inaugurée par Feu SM le Roi Hassan II, le 16 octobre 1962.

L’Université Abdelmalek Essaadi crée 168 filières scientifiques pour répondre au marché de l’emploi
L’Université Abdelmalek Essaadi a créé 168 filières scientifiques jusqu’à présent pour que la formation aille de pair avec le marché de l’emploi dans la région, qui a connu un développement soutenu lors de la dernière décennie, a indiqué, vendredi, le président de l’Université, Houdaifa Ameziane. Lors d’une conférence de presse, M. Ameziane a fait savoir que ces filières de formation, lancées en 2003, sont en adéquation avec les changements et les chantiers économiques réalisés ou en cours de réalisation dans les différents domaines ainsi qu’avec les besoins du marché dans la région. Ces filières concernent différentes spécialités scientifiques, techniques et littéraires, dont les études cinématographiques, la communication, le journalisme, la traduction, l’énergie, le transport international, l’ingénierie mécanique, la gestion informatique, la pêche et l’aquaculture, les sciences des mers et océans et les génies industriel et civil.

Khénifra: 6.462 personnes bénéficieront des programmes d’alphabétisation lors de la période 2012-2013
Le nombre de bénéficiaires des programmes d’alphabétisation au niveau de la province de Khénifra s’élève à 6.462 personnes au titre de l’année 2012-2013, selon la délégation provinciale de l’éducation et de la formation. La carte des programmes de lutte contre l’analphabétisme dans la province montre que les bénéficiaires sont répartis entre les programmes sectoriel (2.200 personnes), des associations partenaires (4.100 bénéficiaires) et le programme général (90 personnes), outre 72 bénéficiaires d’une initiative d’une association volontaire, a précisé la même source. D’autre part, le nombre total des centres opérant dans ce domaine s’élève à 10, alors que 200 encadrants sont mobilisés dans le cadre des différents programmes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *