10 ans de prison pour jalousie meurtrière

10 ans de prison pour jalousie meurtrière

Elle est à son vingt-sixième printemps. À son âge, les jeunes filles rêvent encore de décrocher un emploi lui permettant une autonomie matérielle, de pouvoir s’acquérir sa propre voiture et son petit appartement, de rencontrer l’homme de sa vie avec lequel elle s’unira pour le meilleur et pour le pire, d’avoir des enfants qui égaieront leur foyer…Pour elle, et dans l’état actuel des choses elle n’a qu’un seul rêve: bénéficier des circonstances atténuantes pour ne pas passer le reste de sa vie en prison. Les larmes chaudes coulent de ses yeux dès qu’on l’a installée dans le box des accusés de la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Le président de la Cour la prie de retenir ses larmes et se calmer pour qu’il puisse l’interroger. Mais en vain, elle ne peut retenir ses sanglots. Il lui accorde quelques minutes de repos pour se calmer. Escortée par deux policiers, elle quitte la salle d’audience pour y retourner une demi-heure plus tard. Poursuivie pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, elle commence à répondre aux questions des trois magistrats, du représentant du ministère et de son avocat. Dès le début de son interrogatoire, elle insiste sur le fait qu’elle n’avait pas l’intention de le tuer. Qui ? Elle a tué l’homme qu’elle a aimé. Leur relation a commencé il y a trois ans, quand ils se sont rencontrés dans un café au centre ville. Depuis, elle voit en lui l’homme de sa vie, avec lequel elle compte fonder un foyer et donner naissance à des enfants. Lui, aussi, il l’aimait. Ils leur arrive de sortir, pour bavarder, rigoler, et voyager pour enfin se trouver dans le même lit. Comme tous les couples, ils avaient eu de temps en temps des disputes, mais qui ne dépassent pas les limites de scènes de ménage. Tout a commencé à changer quand son bien-aimé a rencontré Samir, un jeune homme qui profitait de sa jeunesse pour passer de bons moments dans les boîtes de nuit d’Aïn Diab et dans les bars du centre ville. Depuis, son homme a commencé à lui tourner le dos et s’éloigner d’elle. Elle lui a fait la remarque, mais rien n’a changé. Entre-temps, elle a appris qu’il entretenait une relation avec une fille. Vrai ou faux ? Elle n’a pas vérifié pour en avoir le cœur net. Lors de leur dernière rencontre, elle lui a demandé des explications. Il a nié avoir une autre relation amoureuse. Elle n’a pas cru ses paroles et a commencé à l’insulter. Très énervé, il lui a tourné le dos pour partir. Et ce sont deux coups de couteau qu’elle lui a assénés de façon si violente qu’il s’est écroulé. Quelques minutes plus tard, il  rend l’âme à l’hôpital.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *