10 ans de réclusion criminelle pour avoir tué sa copine

10 ans de réclusion criminelle pour avoir tué sa copine

Le jeune homme a appris que sa copine le trompait avec un autre garçon. Mais, il ne les a jamais vus ensemble. Et pourtant, les doutes ont continué à ronger son esprit et son cœur.

Comme s’il ne regrettait rien, ce jeune homme de vingt-six ans se tient au box des accusés le sourire aux lèvres. Dès l’ouverture de son procès, il affirme à la Cour relevant de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca qu’il n’a pas besoin d’un avocat pour le soutenir dans le cadre de l’assistance judiciaire. Poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il avoue son crime qui a coûté la vie à sa copine et le justifie, sachant qu’aucun crime n’est justifiable. Il explique à la Cour avoir entretenu, depuis deux ans, une relation amoureuse avec sa copine qui était âgée de vingt ans. Mais, il a découvert qu’elle le trompait. «Que j’allais faire M. le président?», demande-t-il à la Cour qui lui explique qu’il doit répondre à la Cour sans poser de questions.

Selon le dossier de l’affaire, ce jeune homme, célibataire, qui se débrouille pour gagner sa vie, a appris que sa copine le trompait avec un autre garçon. Mais, il ne les a jamais vus ensemble. Et pourtant, les doutes ont continué à ronger son esprit et son cœur.

Un soir, il était complètement ivre. D’abord il commença par demander à sa copine si elle avait une relation amoureuse avec une autre personne. Elle répondit par la positive avec l’intention de le narguer. Un comportement qui l’a rendu hors de lui au point qu’il a saisi un couteau et lui a asséné un seul coup au niveau de la poitrine. C’était le moment où elle lui a confié qu’elle ne faisait que plaisanter en lui répondant d’avoir une autre relation.

Cependant, il affirme à la Cour qu’il n’a pas cru à ses paroles tout en ajoutant qu’il était certain qu’elle le trompait. Car, elle ne couchait plus avec lui que rarement.

Jugé coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner et ivresse, il a été condamné à dix ans de réclusion criminelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *