10 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son ami

10 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son ami

Comme s’il avait perdu la raison, le jeune homme de 28 ans parlait tout seul devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

Ses délires se poursuivent tout au long de l’audience au point que le président de la Cour l’a averti à maintes reprises de le faire sortir de la salle d’audience tout en continuant à examiner son affaire. En fait, ce repris de justice pour vol qualifié est poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Visiblement il cherche à repousser l’accusation. Parfois, il regarde du côté de l’assistance sans prêter attention au président de la Cour qui lui demandait de répondre aux questions.

Selon le dossier de l’affaire, il se soûlait en compagnie de son protagoniste, un jeune homme de vingt-trois ans, également repris de justice pour vol simple et trafic de drogue. Ils étaient deux amis qui recouraient aux agressions à l’arme blanche. Seulement, lors de cette nuit bien arrosée, les choses allaient être différentes. Le mis en cause s’est montré réticent à propos d’une somme de 525 DH, issue de la vente de téléphones volés. Il ne veut pas partager équitablement arguant qu’il a commis l’agression tout seul sans l’aide de son complice et par conséquent, il mérite bien plus que la moitié. L’autre ne voyait pas les choses du même œil. Il s’est mis en colère et donna un coup de poing à son ami qui n’a pas hésité à lui asséner deux coups de couteau au niveau de la poitrine et la main gauche. Le mis en cause prit la fuite et n’a été arrêté que vingt-et-un jours plus tard à Fkih Ben Saleh.

Devant la Cour, des témoins ont attesté avoir vu le mis en cause en train de poignarder son ami. Et pourtant, il a continué à se disculper  et à tout rejeter.

Jugé coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, le mis en cause a été condamné à dix ans de réclusion criminelle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *