15 ans de prison pour un violeur récidiviste

15 ans de prison pour un violeur récidiviste

Sa mère et un policier l’ont conduite au hall de la Cour d’appel de Casablanca et ont aspergé son visage d’eau pour la calmer. Il semble qu’à la vue du mis en cause elle s’est souvenue de ce qui lui est arrivé par les mains de ce monstre se tenant dans le box des accusés. Elle prenait le chemin la menant chez elle, à Hay Moulay Rachid, il était encore 18 h 30, quand il lui a coupé le chemin. Il lui a demandé de lui remettre tout ce qu’elle portait sur elle, téléphone portable, argent et bijoux. Elle lui a remis tout son sac à main. Mais ce n’était pas pour le satisfaire, il l’a obligée à l’accompagner. Quand elle a tenté de demander du secours, il lui a balafré la joue gauche avec la lame d’un rasoir avant de la conduire à un terrain vague. Le sang coulait de sa joue, elle s’est retrouvée obligée de lui céder. Puis il l’a abandonnée pour qu’elle reste entre les griffes de trois autres malfrats, encore en fuite, qui l’ont violée à tour de rôle.

Certes, devant la Cour, il s’est disculpé, affirmant ne l’avoir jamais vue. Il a également rejeté avoir abusé d’une mineure qui a raconté à la Cour les détails du calvaire qu’elle avait enduré. Elle a affirmé avoir été kidnappée par ce jeune repris de justice, âgé de vingt-six ans, bien qu’elle fut sa voisine. La menaçant par un couteau, il l’a conduite, vers 19 h, dans une maison abandonnée pour abuser d’elle toute une nuit avant de prendre la poudre d’escampette.

L’adolescente, âgée de seize ans, a précisé à la Cour que son voisin, le malfaiteur, l’a menacée de meurtre si elle portait plainte. «Il a également abusé de mon amie, qui a refusé de porter plainte», a-t-elle ajouté.

Pour le même motif, il a déjà purgé une peine de quatre ans de prison ferme, ainsi qu’une autre de deux ans pour complicité dans vol qualifié. Cependant, il a continué tout au long de son procès à se disculper.

Mais, la Cour était convaincue qu’il est coupable d’attentat à la pudeur sur une mineure de moins de quinze ans, viol, coups et blessures à l’arme blanche et consommation de drogue et l’a condamné à quinze ans de réclusion criminelle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *