20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son grand-père

20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué son grand-père

Vingt ans de réclusion criminelle, tel a été le verdict rendu, dernièrement, par la Chambre criminelle près la Cour d’appel d’Oujda, contre un jeune homme accusé de coups et blessures ayant entraîné la mort sur la personne de son grand-père et tentative d’homicide contre l’épouse de ce dernier. Selon le jugement, le condamné doit verser à la veuve des dommages et intérêts de l’ordre de 250 mille dirhams.
L’affaire remonte à l’année 2011. Vers 21h30 de ce lundi 11 juillet, le mis en cause s’est planté devant la porte du domicile que partagent son grand-père et son cousin, à la rue Tafoughalt, à Oujda. Du coup il a appelé son cousin à haute voix, l’épouse de son grand-père a ouvert la porte et lui a reproché d’être arrivé tardivement pour appeler son cousin causant ainsi un tapage qui l’a gênée dans son sommeil. Le jeune homme qui n’a pas avalé sa langue l’a insultée tout en la poussant à l’intérieur du domicile. Elle lui a intimé à haute voix de quitter sa maison. Mais en vain, le bonhomme a préféré agir autrement. Il s’est faufilé à l’intérieur de la cuisine pour s’armer d’un couteau. Enragé, il lui a asséné vingt-six coups. Croyant qu’elle a rendu l’âme, il s’est apprêté à prendre la fuite. Seulement, son grand-père qui vient de rentrer le surprend. Aussi, il lui donne deux coups avant de partir.
En dépit de sa grave blessure, l’épouse du grand-père, encore en vie, s’est saisie du téléphone portable et a composé le numéro de son frère pour lui raconter brièvement ce qui s’est passé. Aussitôt, les limiers de la police judiciaire ainsi que les éléments de la protection civile ont été alertés. Le grand-père et son épouse ont été évacués vers les Urgences de l’hôpital El Farabi à Oujda. Malheureusement, seule la vie de l’épouse a été épargnée. Le grand-père, lui, n’a pas pu survivre à ses blessures.
Arrêté, le mis en cause a avoué avoir l’intention de tuer l’épouse de son grand-père contre qui il gardait une haine incommensurable. Car, selon ses déclarations devant les enquêteurs, il ne supportait pas qu’elle profite seule de la richesse de son grand-père. Il a ajouté, par ailleurs, qu’il n’a jamais imaginé tuer son grand-père. Mais, il était obligé de passer à l’acte pour se débarrasser de l’unique témoin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *