20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué un trafiquant de drogue

20 ans de réclusion criminelle pour avoir tué un trafiquant de drogue

Khaled a refusé de vendre du haschich à Redouane. Il lui a même donné un coup de poing. Hors de lui, Redouane est allé chercher un couteau bien aiguisé et retourna face à son protagoniste.

Dès qu’il comparut devant les trois magistrats de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, Redouane rejette catégoriquement son accusation, à savoir homicide volontaire avec préméditation et guet-apens. Il affirme qu’il n’était pas à Casablanca le jour du crime, mais chez sa tante, à Khouribga. Certes, il a été arrêté à son arrivée chez lui, trois jours après le crime.

Redouane, âgé de vingt-six ans, est un repris de justice, qui a déjà purgé une peine d’emprisonnement de trois ans ferme pour constitution d’une bande de malfaiteurs, vol qualifié et possession d’arme blanche. Ses voisins l’évitaient parce qu’il était agressif. Il était prêt à blesser quiconque à la moindre provocation.

«Mais, je l’ai vu quand il l’a poignardé et pris la fuite», atteste un jeune, voisin du quartier, qui vient présenter son témoignage devant la Cour. Ce témoin, âgé de vingt-huit ans, affirme avoir demandé à la victime de rentrer chez lui. Mais, en vain, ajoute-t-il.

La victime, Khaled, un jeune homme de vingt-deux ans, a également des antécédents. Il a purgé une peine d’emprisonnement d’un an ferme pour trafic de drogue.

Les enquêteurs de la police judiciaire qui ont diligenté l’enquête ont expliqué dans le procès-verbal que Khaled a refusé de vendre du haschich à Redouane. Il lui a même donné un coup de poing. Hors de lui, Redouane est allé chercher un couteau bien aiguisé et retourna face à son protagoniste. En une fraction de seconde, il le surprend d’un coup mortel. Après quoi, Redouane prit la poudre d’escampette vers Khouribga pour passer trois jours chez sa tante avant de rebrousser chemin chez lui. Et la police était à son attente pour l’arrêter.

Verdict : 20 ans de réclusion criminelle.

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *