20 et 10 ans de prison pour avoir tué un trafiquant de drogue

20 et 10 ans de prison pour avoir tué un trafiquant de drogue

Ils se prénomment respectivement Hitler et Ould El fkih. Le premier a vingt-huit ans alors que le second est âgé de vingt-trois ans. Le premier est chômeur et le second est trafiquant de drogue et tous deux demeurent au quartier Annahda à Salé.

En ce jour du mois  de juin, tous les deux se tiennent dans le box des accusés à la salle d’audience, le premier est poursuivi pour homicide volontaire et l’autre pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Dans le box se trouve également une troisième personne, collégien de son état, poursuivi pour non dénonciation.
L’affaire a commencé par une bagarre qui a éclaté, vers 22 h, au quartier Annahda, la police du 10ème arrondissement qui assurait le service de la permanence a été alertée. Pas moins de quelques minutes, les limiers étaient sur les lieux où ils ont remarqué un jeune homme encore en vie, trafiquant de drogue, gisant dans une mare de sang, présentant quatre graves blessures. Avant d’être évacué au début vers l’hôpital Moulay Abdellah puis ensuite à l’hôpital Avicenne, à Rabat, où il a rendu l’âme, la victime a confié aux enquêteurs qu’elle a été poignardée par Hitler et Ould El fkih.

Le cousin de ce dernier, qui était présent sur scène, a affirmé aux enquêteurs que Ould El fkih était armé de deux couteaux, en compagnie du prénommé Hitler qui était cagoulé et en possession également d’un couteau. Tous deux ont attaqué la victime qui se soûlait en compagnie de deux jeunes hommes qui ont pris la fuite. L’un de ces deux derniers, un collégien, a affirmé aux enquêteurs que la victime lui a expliqué, avant sa mort, qu’elle a reçu une somme de 3.100 DH en pièces de Ould El fkih pour les changer en billets de banque. Seulement, il les a gardés pour lui afin d’acheter du vin. C’est pourquoi Ould El fkih l’a rejoint, accompagné de Hitler, pour récupérer son argent. Malheureusement, la rencontre a dégénéré en une bagarre.

Arrêté, Ould El fkih a avoué avoir rejoint la victime à laquelle il a remis ladite somme. Mais il a assuré qu’il n’avait pas l’intention de le tuer, mais juste récupérer son argent, a-t-il ajouté aux enquêteurs. Il a même affirmé que son ami Hitler lui a donné plusieurs coups de couteau. Au contraire, Hitler a une autre version des faits, pas très convaincante. Il a précisé dans ses déclarations qu’il s’est rendu chez Ould El fkih pour acheter du haschich. Aussitôt, trois jeunes hommes, dont la victime, les ont encerclés et les ont menacés de couteaux. Ils lui ont subtilisé une somme de 50 DH et les papiers de son vélomoteur avant de rebrousser chemin. C’est pourquoi il a décidé de se venger avec le soutien de son ami, le trafiquant de drogue, Ould El fkih. Et l’irréparable s’est produit.
Verdict : 20 et 10 ans de réclusion criminelle contre respectivement Hitler et Ouled El Fkih. Et 6 mois de prison ferme pour le collégien accusé de non dénonciation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *