4 ans de prison ferme pour avoir abusé d’une fille de 8 ans

4 ans de prison ferme pour avoir abusé d’une fille de 8 ans

Dès la première question posée par le président de la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca, Mohamed, âgé de vingt-huit ans, nie avoir abusé sexuellement d’une fille de huit ans. Il précise qu’il s’agit d’un coup monté par ses voisins pour qu’il déménage sans réclamer d’indemnisations.

La fille qui se tient devant la Cour affirme que Mohamed la conduisait chez lui pour abuser d’elle. Elle précise lors de son témoignage que son voisin qui demeure tout seul, puisqu’il est encore célibataire, l’a sollicitée à trois reprises pour passer chez lui. Une fois dans la chambre, il commençait à l’embrasser avant de la dénuder. La fillette ajoute à la Cour que Mohamed la faisait étendre sur le lit pour commencer à abuser d’elle. Selon les déclarations de la victime devant la Cour, Mohamed lui précisait que tout le monde faisait cela. C’est pourquoi il lui demandait de ne rien dire à personne comme tout le monde.

Quant à la mère de la victime, elle affirme avoir remarqué la dernière fois que sa fille s’est introduite chez son voisin, Mohamed, qui est encore célibataire. Aussitôt, elle l’a appelée pour rentrer chez elle et a commencé à lui demander ce qu’elle faisait chez lui. C’est le moment où la fille lui a tout raconté.
Mais, le mis en cause continue à clamer son innocence tout au long de l’audience. Contrairement à ses déclarations consignées au procès-verbal rédigé par la police judiciaire dont il a avoué avoir abusé à trois reprises de la fille de ses voisins tout en ajoutant qu’elle n’a manifesté aucun refus. Devant les enquêteurs de la PJ, il a expliqué en détail ce qu’il lui avait fait chez lui sans lui donner de l’argent et tout en lui demandant de garder le secret.
Si le représentant du ministère public a requis la peine maximale contre le mis en cause, son avocat de la défense a plaidé l’innocence. Mais, la Cour a décidé de le juger coupable pour détournement d’une mineure et attentat à la pudeur et le condamner à quatre ans de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *