4 ans de prison ferme pour un meurtre

4 ans de prison ferme  pour un meurtre

Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Au box des accusés, se tient un jeune homme de vingt-sept ans. Poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans avoir l’intention de la donner, il l’avouait tout en précisant qu’il s’est défendu de l’agressivité de la victime, un voisin du quartier, toxicomane, âgé de vingt-deux ans.

Selon le procès-verbal de l’audition du mis en cause, cet employé, marié et père d’une petite fille, s’apprêtait à rentrer chez lui quand la victime lui a coupé le chemin. Ce dernier lui a demandé de quoi acheter une bouteille de vin rouge. Ce père de famille a tenté de l’éloigner en le poussant doucement tout en lui expliquant qu’il voulait juste se reposer un petit moment chez lui. Mais la victime l’a aussitôt insulté en le traitant d’avare et en lui crachant au visage.

C’est la raison pour laquelle le mis en cause a perdu le contrôle de ses nerfs pour retourner vers la victime et lui donner deux coups de poing. Tombé par terre, la victime ne s’est plus relevée. Très en colère, le mis en cause rentra chez lui. Mais, quelque temps plus tard, il a été informé par ses voisins que son protagoniste était peut-être mort. Alertés, les limiers de la PJ se sont dépêchés sur les lieux en compagnie des éléments de la protection civile pour se retrouver devant un corps sans âme. Et c’est la même version que le mis en cause a relaté devant la Cour. Tous les témoins, au nombre de six, qui ont prêté serment, ont attesté que le mis en cause jouissait d’une bonne réputation. Des témoignages qui étaient en sa faveur.

Verdict : Après les délibérations, la Cour a jugé le mis en cause coupable pour l’accusation qui a été retenue contre lui tout en le faisant bénéficier de circonstances très atténuantes, et l’a condamné à 4 ans de prison ferme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *