50 plaques d égout disparues à Casablanca

50 plaques d égout disparues à Casablanca

À Casablanca, plus de 50 plaques d’égout ont été volées, dernièrement, par une bande de malfaiteurs, apprend-on d’une source policière. Suite au vol de l’une d’elles, la Lydec a déposé une plainte auprès de l’arrondissement de Hay Hassani.

Les investigations menées par les limiers de cette région ont été soldées par l’arrestation d’un jeune homme en possession d’une plaque, a ajouté la même source policière. Conduit au commissariat de police et soumis aux interrogatoires, il a avoué être membre d’une bande de six employés d’une société chargée de l’entretien et de la débouche du réseau d’assainissement pour le compte de la Lydec.

Toujours selon la même source policière, le mis en cause a précisé qu’ils ont commis plusieurs vols de plaques d’égout qu’ils ont revendues à des receleurs pour partager enfin le butin. La même source a ajouté que le suspect a avoué avoir volé, avec la complicité de ses cinq autres collègues, plus d’une cinquantaine de plaques surtout à Hay Ennassim et à Hay El Hassani. Les policiers de l’arrondissement de Hay Hassani ont mis la main sur deux receleurs. Tandis que les cinq complices du mis en cause principal sont encore en fuite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *