6 mois de prison ferme contre un instituteur qui harcelait une collégienne

6 mois de prison ferme contre un instituteur qui harcelait une collégienne

La chambre correctionnelle près le tribunal de première instance à Mohammedia a rendu, récemment, son verdict contre un enseignant de l’éducation islamique dans un collège de la région d’Aïn Harrouda, située à dix-sept kilomètres de la ville de Casablanca, à six mois de prison ferme assorti d’une amende de mille dirhams pour avoir harcelé l’une de ses élèves, âgée de quinze ans.

Ne supportant plus les avances de son instituteur, cette collégienne a fini à confier à ses parents le calvaire qu’elle endurait depuis quelques semaines. Elle leur a expliqué que son instituteur a dépassé ses limites en l’embrassant la dernière fois, en lui téléphonant à chaque fois pour l’inviter à le rejoindre dans un appartement et en lui envoyant, via le WhatsApp, des audios dont il lui exprimait ses désirs d’être tous les deux sous le même lit. Certes, il a nié les charges retenues contre lui après son arrestation. Toutefois, en étant confronté par les enregistrements audios, il a craché le morceau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *