Agadir : Une beuverie qui finit par un fratricide

Agadir : Une beuverie qui finit  par un fratricide

Au douar Adoz relevant de la commune rurale Taghazout, préfecture d’Agadir Ida-Outanane, région du Souss-Massa, un jeune homme de trente-et-un ans a tué son frère, quadragénaire.

C’était la nuit du vendredi au samedi quand les deux frères se soûlaient. L’un deux a remarqué qu’une bouteille de vin rouge a disparu. Et ils commencèrent à s’accuser mutuellement. L’effet de l’alcool aidant, ils sont rapidement passés des coups de poing à l’usage des tessons de bouteilles.

Le benjamin a fini par blesser à mort l’aîné qui s’est effondré avant d’être conduit par les éléments de la protection civile vers le service des Urgences de l’hôpital Hassan II à Agadir où il décède. Pas moins de quelques heures, le meurtrier qui a pris la fuite a été arrêté par les éléments de la gendarmerie royale de Taghazout.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *