Agression d’un touriste : 12 ans de réclusion pour le criminel qui a poignardé un ressortissant suisse à Jemaâ El Fna

Agression d’un touriste : 12 ans de réclusion pour le criminel qui a poignardé un ressortissant suisse à Jemaâ El Fna

Pour atteinte volontaire à la vie des personnes dans le cadre d’une action personnelle qui a pour objectif l’atteinte grave à l’ordre public, la chambre criminelle près la Cour d’appel chargée des affaires de terrorisme, à Salé, a condamné un jeune français d’origine marocaine, âgé de 24 ans, à 12 ans de réclusion criminelle pour avoir poignardé en plein public sur la Place Jemaâ El Fna, à Marrakech, un touriste suisse avant de crier : «Dieu est grand».

Le coupable prétend être choqué par la barbarie subie par les musulmans de Palestine, d’Irak, d’Afghanistan et d’autres pays arabes. Raison pour laquelle il est devenu sympathisant  des Taliban et d’Al Qaïda, selon le dossier de son affaire. Le mis en cause a affirmé avoir été condamné, en 2011, quand il poursuivait ses études à la faculté des lettres en France, à un an de prison avec sursis, après avoir diffamé et attaqué un professeur qui offensait l’Islam et les musulmans et l’a tabassé dans son bureau. Le dossier de son affaire a révélé qu’il a même envoyé des courriels, après son retour définitif au Maroc,  au ministère de l’intérieur et à la direction générale de la sécurité intérieure française, où il reconnaît être l’auteur de l’agression contre le professeur en guise de vengeance au nom de l’Islam.

Ne supportant plus de vivre en France, toujours selon le dossier de son affaire, le mis en cause rentre au Maroc pour s’installer à Marrakech où séjournent plusieurs touristes étrangers. C’est la raison pour laquelle il a décidé de les attaquer en ciblant surtout les ressortissants français.

Croyant que ce ressortissant suisse était français, il l’a attaqué, en septembre 2015, en lui assénant trois coups de couteau au niveau du cou tout en criant : «Allaho Akbar», avant de s’enfuir. Il sera arrêté quelques jours plus tard.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *