Arekmane : Un violeur en série mis hors d’état de nuire

Arekmane : Un violeur en série mis hors d’état de nuire

Il y a, au moins, quatre autres victimes qui n’ont pas osé porter plainte, ni informer leurs familles. Pour que le nombre de ses victimes connues atteigne sept.

Il est issu d’une famille aisée, respectable et jouissant d’une bonne réputation dans la région d’Arekmane, située à vingt-cinq kilomètres de la ville de Nador. Malheureusement, ses mauvais comportements ont porté atteinte à cette image de la famille. En effet, pas moins de quatre familles de filles mineures ont porté plainte contre lui l’accusant d’avoir abusé sexuellement de leurs filles et même de les déflorer. En effet, il n’hésitait pas à engager des conversations, via les réseaux sociaux, avec des filles de sa région âgées entre quatorze et seize ans, pour leur déclarer son amour.

Dès qu’il entretenait une relation avec l’une d’elles, il la sollicitait de se rencontrer. Une première rencontre, à bord d’une voiture, qui semble l’occasion pour lui exprimer ses sentiments tout en prétendant avoir l’intention de la demander en mariage. Après quoi, il la conduit vers un domicile pour y passer quelques moments. Une fois là-bas il se transforme en véritable ogre sexuel obligeant sa victime à lui céder, n’hésitant pas à la déflorer avant de la jeter comme un chiffon. Pire encore, il la filmait par son smartphone dans des positions érotiques ou en plein acte sexuel. 

Outre les familles des quatre filles mineures qui ont porté plainte, l’enquête menée par les limiers de la gendarmerie royale d’Arekmane a permis de savoir qu’il y a, au moins, quatre autres victimes qui n’ont pas osé porter plainte, ni informer leurs familles. Pour que le nombre de ses victimes connues atteigne sept.

Les enquêteurs ont découvert, dans la mémoire de son smartphone, ainsi que de son PC, des vidéos pornographiques montrant ses victimes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *