Arrestation à Témara d’un officier de paix en flagrant délit de corruption

Arrestation à Témara d’un officier de paix en flagrant délit de corruption

Les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire ont procédé, mercredi, à l’arrestation d’un officier de paix principal exerçant au district provincial de sûreté de Témara, en flagrant délit de corruption pour l’exécution d’un service qui relève de ses fonctions, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

La brigade nationale de la police judiciaire a entendu un plaignant qui a prétendu que le fonctionnaire de police suspect lui a exigé une somme d’argent en guise de corruption, souligne la DGSN dans un communiqué, précisant que sur la base de ces informations, la police judiciaire a avisé le parquet compétent avant de procéder à l’arrestation de l’officier incriminé en flagrant délit. Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire, poursuit le communiqué, notant que cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts visant à lutter contre les crimes financiers et à consacrer les valeurs d’intégrité et de transparence au sein des services de sûreté.

La DGSN a, en outre, indiqué avoir provisoirement suspendu de ses fonctions l’officier interpellé, dans l’attente des résultats de l’enquête judiciaire pour pouvoir décider des mesures administratives et disciplinaires appropriées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *