Arrestation de trois filles et deux mineurs d’une bande de malfrats

Nous sommes à Oued Zem.Les éléments de la police judiciaire de la ville enquêtaient déjà sur une affaire portant sur plusieurs agressions, vols qualifiés, vols de voitures et autres crimes et délits quand ils ont reçu, ce mois d’août, une information faisant état qu’un jeune homme, âgé de vingt-six ans, membre d’une bande de voyous déambulait près des voitures garées dans un quartier de la ville. Pourquoi ? Cherchait-il une voiture pour la voler ? Sans poser trop de questions, les enquêteurs se sont lancés à la poursuite du membre de la bande. Avec l’aide d’un indicateur, les limiers l’ont repéré. Le membre de la bande prenait ses précautions quand il se déplaçait entre les voitures garées. Il essayait de fuir les regards du veilleur de nuit. Tout d’un coup, il s’est arrêté face à une voiture. Il a facilement réussi à ouvrir la portière du véhicule et il y est monté. Cependant, il a été surpris par plusieurs éléments de la brigade judiciaire qui entourent la voiture. Perturbé, il a tenté de la mettre en marche. En fait, il était trop tard pour lui. Car un policier a ouvert la portière de la voiture et l’a obligé à descendre avant de le menotter.
Conduit au commissariat de police, le voyou a avoué qu’il s’agissait de son premier vol. Mais, les enquêteurs,habitués à ce genre de délinquants, ne l’ont pas cru et l’ont soumis aux interrogatoires. Il a fini par tout avouer. Le jeune homme a reconnu aux enquêteurs être un repris de justice et avoir purgé deux peines d’emprisonnement pour vol qualifié, consommation de drogue et menace à l’arme blanche. Il a également avoué avoir constitué une bande de malfrats qui étaient spécialisés dans les agressions et vols de voitures.
Parmi les membres de sa bande, il y avait trois filles. L’une était son amante et les deux autres,les maîtresses des deux autres membres de la bande.
Les deux autres membres de cette bande de malfaiteurs qui se compose de trois personnes sont des mineurs, âgés de seize ans. Le chef de la bande a affirmé aux enquêteurs que les trois jeunes filles se chargeaient de mettre les victimes dans leurs filets en se faisant passer
pour des prostituées. Chacune elles conduisait le client vers un lieu plus ou moins obscur ou s’apprêtait à monter avec lui dans sa voiture quand les
autres membres de la bande l’attaquait pour le dérober de tout ce qu’il portait.
Le principal mis en cause de cette bande a révélé aux enquêteurs les identités de ses sept complices et les lieux qu’ils fréquentent. Ce qu’il leur a facilité la tâche pour les arrêter. Ils ont avoué avoir commis plusieurs agressions à Marrakech, Beni Mellal, Kasbat Tadla et à Fkih Ben Salah. Ils ont révélé leur butin à savoir deux voitures, une trentaine de téléphones portables, quatre vélomoteurs…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *