Arrestation d’une bande qui dévalise les voitures

Arrestation d’une bande qui dévalise les voitures

Onze suspects ont été traduits, vendredi dernier, devant le parquet général près la Cour d’appel de Casablanca, pour avoir perpétré plus de cinq cents vols dans des voitures en stationnement dans les quatre coins de la capitale économique, apprend-on d’une source policière. 
Une des voitures ciblées, et pas des moindres, appartient au consul honoraire de Guinée-Bissau. À l’intérieur de cette voiture qui était garée ce mercredi 25 janvier au boulevard Moulay Driss 1er, préfecture de Derb Soltane-El Fida, le (ou les) voyou a mis la main sur la somme de vingt mille dirhams et de dix mille euros, ainsi que sur trois montres, de marques Guess, Chopard et Rolex, et ce après avoir brisé les vitres. Évidemment, le consul honoraire a porté plainte, mais il semble qu’une enquête policière ait été déjà en cours puisque plusieurs autres voitures qui étaient stationnées, notamment aux quartiers huppés de Casablanca, ont été dévalisées par des voyous. Entre-temps, les enquêteurs de la deuxième brigade de la PJ du district de Casa-Anfa ont été informés que quelques gardiens de voitures et de veilleurs de nuit étaient impliqués dans ces vols. C’est pourquoi ces enquêteurs ont décidé qu’un des leurs devait jouer le rôle du voyou. Effectivement, un policier s’est fait passer pour un malfrat spécialisé dans les vols dans les voitures. Au quartier Bourgogne, il a demandé à un gardien, repris de justice de son état, s’il y a une voiture à dévaliser. Le gardien qui empochait sa commission après chaque opération lui a indiqué une. Et c’était le début de l’arrestation des membres de cette bande qui a semé durant plusieurs mois la terreur parmi les automobilistes. Neuf gardiens de voitures et veilleurs de nuit ont été épinglés. Ils ont tous avoué avoir travaillé pour le compte du surnommé «Bouzerouata» qui était toujours armé d’un bâton. Mis hors d’état de nuire, Bouzerouata, âgé de cinquante et un ans, également repris de justice, a avoué ses multiples crimes de vols dans les voitures. Avec son complice que la police a également épinglé, il a commis plus de cinq cents vols, a-t-il affirmé aux enquêteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *