Au nom de l’amour, elle s’est donné la mort

Nous sommes à Ighram Lâallam, Commune Laksiba, province de Béni Mellal. Dans l’après-midi du lundi 17 octobre, une jeune fille a mis fin à ses jours par pendaison. Elle a profité de l’absence de sa famille pour passer, chez elle, à l’acte. Le mobile était l’amour, apprend-on d’une source proche de la famille. Selon la même source, la jeune fille est, depuis quelques mois, tombée amoureuse d’un jeune homme, violoniste travaillant pour le compte d’une troupe populaire de la région. Lui également l’aimait au point qu’il lui a promis le mariage. Il ne l’a pas trompée puisqu’il s’est présenté à sa famille pour demander sa main. Malheureusement, sa demande a été rejetée puisqu’il est membre d’une troupe de musique populaire (Chikhate). La jeune fille leur a exprimé son désir de vivre avec son bien-aimé sous le même toit, mais ils ont continué à refuser qu’elle se marie avec le violoniste. N’arrivant pas à supporter de vivre loin de son bien-aimé, elle a décidé de mettre fin à ses jours. Effectivement, elle est passée à l’acte. Le cadavre a été évacué à la morgue. Après avoir été autopsié, il a été remis à sa famille pour l’enterrer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *