octobre 19, 2018

 

Azilal : Un ingénieur d’Etat a détourné 4 mineures

Azilal : Un ingénieur d’Etat a détourné  4 mineures

Pour détournement de quatre filles mineures, un ingénieur d’Etat a été condamné, dernièrement, par la chambre correctionnelle près le tribunal de première instance d’Azilal, à un an de prison ferme assortie d’une amende de 500 DH.

L’histoire a commencé lundi 20 novembre, quand quatre filles, âgées de 16 et 17 ans, ont disparu. Il fallait attendre quatre jours pour que l’une retourne chez elle et explique à ses parents qu’elle était en compagnie de ses amies à Marrakech chez un homme qu’elles avaient rencontré à Azilal alors qu’il était à bord de sa grosse cylindrée. Il leur a remis sa carte de visite en leur promettant d’aller passer quelques jours à Marrakech. Effectivement, à bord de sa voiture, il a conduit les quatre filles vers la cité ocre où il dispose d’un appartement situé au quartier Gueliz.

Il a passé avec elles la première nuit avant de remettre à chacune d’elles une somme de 3.000 DH et de partir à Safi afin de faire savoir à son épouse qu’il était dans une mission professionnelle. La fille a affirmé aux enquêteurs qu’elles ont partagé collectivement le même lit avec l’ingénieur d’Etat, mais sans qu’il n’aille jusqu’au bout.

En effet, les limiers d’Azilal se sont dépêchés à la cité ocre pour mettre la main sur les trois autres filles qui se trouvaient toujours dans l’appartement. Après quoi, il a été également arrêté et traduit devant la justice.

Devant le tribunal, l’ingénieur d’Etat en cause a reconnu avoir encouragé les quatre filles à l’accompagner à Marrakech pour passer ensemble quelques jours. Mais, a-t-il ajouté, il ne savait pas qu’elles étaient mineures. Un prétexte que le tribunal n’a pas pris en considération et l’a jugé coupable pour détournement de mineures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *