Belgique : Égorgée en plein centre-ville

L’incompréhension est de mise à Melveren, un hameau de la commune de Saint-Trond (Belgique). Lundi vers 10 h 30, des passants ont assisté à une scène d’une extrême violence, a rapporté le journal belge, La Dernière Heure. Un homme au volant de sa voiture a marqué l’arrêt au niveau du rond-point de Melveren. Il était engagé vers le centre de Saint-Trond lorsqu’il a saisi un couteau. La dame, une quinquagénaire pharmacienne à Landen, est parvenue à prendre la fuite, a précisé La Dernière Heure. L’homme a alors stationné son véhicule à la sortie du rond-point. Selon les témoins de la scène, une violente dispute a éclaté dans la voiture et c’est à ce moment-là que l’homme s’est emparé de l’arme blanche. La dame a pris peur. Elle est parvenue à s’extraire de la voiture et a été poursuivie par le quinquagénaire, un homme qui serait d’origine iranienne, comme sa victime. Toujours selon le quotidien belge, l’homme l’a coursée, rattrapée et égorgée sur la piste cyclable où elle s’est effondrée dans une mare de sang devant le regard incrédule des passants. Ce sont ces derniers qui ont alerté les secours. Pendant ce temps-là, l’homme a également tenté d’en finir avec la vie en plantant dans sa propre gorge le couteau qui venait de servir à tuer la quinquagénaire. La tentative de suicide a échoué. L’homme a d’emblée été transporté à l’hôpital. Aux dernières nouvelles, ses jours n’étaient pas en danger. Le parquet de Hasselt a été avisé des faits, a souligné La Dernière Heure. Pendant une bonne partie de la journée de lundi, la circulation a été interdite aux abords du rond-point. La police fédérale et son laboratoire sont descendus sur place. Il en va de même du parquet et du juge d’instruction en charge du dossier. Tout le monde ignore ce qui a fomenté la dispute et surtout ce qui a conditionné la rage de l’agresseur. L’enquête est toujours en cours.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *