Belgique : Samuel, 19 ans, avoue le meurtre d’une jeune fille

Samuel, 19 ans est le meurtrier de la jeune fille de 16 ans, Alicia Damoiseaux, a rapporté RTL. BE. Comment est-elle morte ? Pour les besoins de l’enquête, le parquet de Liège reste silencieux sur les causes du décès de cette adolescente. C’est dans la cave de l’immeuble où Samuel vit rue Général Bertrand, à Liège, que le corps sans vie d’Alicia a été découvert dimanche soir, a précisé RTL.BE. Il l’aurait donc amenée là, samedi à l’aube, avant de la tuer. Le jeune homme a été entendu durant plusieurs heures par la police avant d’être présenté lundi après-midi au juge d’instruction. Samuel a alors reconnu sa responsabilité dans le décès de l’adolescente, selon un communiqué du procureur du Roi de Liège, Danièle Reynders. Il a été placé sous mandat d’arrêt du chef d’homicide volontaire et incarcéré à la prison de Lantin. La disparition d’Alicia avait été signalée samedi. La Stavelotaine avait été vue pour la dernière fois samedi dans le «Carré», à Liège. Elle avait passé la soirée avec des amies. Selon sa sœur, elle devait aller dormir chez une copine à Stavelot, en prenant les transports en commun. Entre-temps, Alicia avait disparu. Vers 5 heures, elle aurait envoyé un message sur le portable de son amie pour lui dire qu’elle ne rentrerait pas avec elle. Ensuite, plus de nouvelles. Samuel est le dernier à avoir vue l’adolescente vivante. C’est lui qui a amené les enquêteurs jusqu’au lieu de la macabre découverte dimanche. Qu’est-il arrivé ? Alicia l’a-t-elle suivi jusqu’à son appartement ? Ces questions demeurent sans réponses. Les causes de la mort de la victime ont été déterminées par des experts légistes lors de l’autopsie du corps. Mais ces causes sont pour le moment tenues secrètes pour ne pas compromettre l’enquête. À Stavelot, son entourage est toujours sous le choc. Grande brune aux yeux bleus, Alicia était perçue comme une jeune fille souriante et sans histoire. Son petit ami depuis deux mois, Donovan, reste inconsolable. Le jeune homme de 18 ans ne comprend pas l’attitude de sa copine qu’il décrit comme un rayon de soleil.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *