Beni Mellal : Un simple malentendu finit par un fratricide

Beni Mellal : Un simple malentendu finit par un fratricide

Les voisins ont affirmé qu’une rixe a eu lieu entre le défunt et son frère qui semble avoir pris la poudre d’escampette.

Quand le médecin légiste est arrivé pour consulter le cadavre d’un jeune homme, il a remarqué que la mort n’est pas survenue suite à une cause naturelle. C’est la raison pour laquelle il a fait appel à la police.

Nous sommes à Beni Mellal. Les éléments de la police judiciaire de la sûreté de la ville se sont dépêchés sur le domicile de la famille du défunt afin d’entamer les investigations nécessaires. Le médecin les a informés que le défunt présente une grave blessure au niveau de la tête. La famille du défunt a expliqué aux enquêteurs qu’effectivement la victime a été blessée à la tête après être tombée dans les escaliers. La famille disait-elle la vérité ? En fait, tout est possible pour les enquêteurs qui ont demandé la présence de tous les membres de la famille du défunt. Effectivement tous étaient présents sauf l’un de ses frères. Où est-il ?

Personne n’a donné aux enquêteurs une réponse convenable. Ce qui a mis la puce à l’oreille des limiers qui ont recouru aux témoignages des voisins. Ces derniers ont affirmé qu’une rixe a eu lieu entre le défunt et son frère qui semble avoir pris la poudre d’escampette. Aussitôt, les limiers de Beni Mellal ont entamé des recherches ciblant les quatre coins de la ville pour mettre enfin la main sur le frère. Ce dernier a craché le morceau quand il a été soumis aux interrogatoires. Il a avoué avoir donné des coups d’un objet en fer à son frère suite à un malentendu. Le mis en cause qui a affirmé aux enquêteurs qu’il n’avait pas l’intention de tuer son frère a été traduit, dimanche, devant le parquet général près la Cour d’appel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *