Bir Jdid : La peine à perpétuité contre un couple meurtrier

Bir Jdid : La peine à perpétuité contre un couple meurtrier

La chambre criminelle près la Cour d’Appel d’El Jadida a rendu, récemment, son verdict contre l’épouse qui a participé au meurtre de son mari avec l’aide de son amant à Bir Jdid en les condamnant, tous les deux, à la peine à perpétuité.

L’affaire a commencé quand une jeune femme est venue chez les éléments de la police de Bir Jdid qui se chargeait de la permanence, lors d’une nuit du mois de janvier dernier. Elle a affirmé aux enquêteurs qu’elle était, chez elle au lotissement Khaoula, en compagnie de son mari et son bébé, quand leur voisin, A. C, a surgi à l’intérieur de la chambre à coucher après avoir escaladé le mur qui séparait leurs domiciles. Armé de deux couteaux, A.C, a réclamé une somme de quinze mille dirhams, a précisé la plaignante devant la police tout en ajoutant que son mari a refusé de lui remettre le moindre dirham. Elle a précisé que son mari a même manifesté une résistance farouche quand A. C a tenté de fouiller les quatre coins de la chambre. Enfin, A.C n’a pas hésité à donner à son mari un coup de couteau pour le rendre corps sans âme.

L’épouse qui sanglotait a ajouté aux enquêteurs de la PJ que leur voisin lui a ligoté les mains et lui a bouché la bouche avant de la violer à trois reprises. Une opération qui a duré, selon ses déclarations, cinq heures avant qu’il prenne la poudre d’escampette. Cependant, le rapport du médecin légiste qui l’a examinée a attesté que l’examen de son corps et surtout sa partie intime a montré qu’il y avait une relation sexuelle, mais sans violence. 

C’est ainsi qu’elle a été soumise aux interrogatoires. Entre-temps, son voisin en cause a été arrêté. Il a craché le morceau tout en précisant que l’épouse était sa complice du meurtre. Certes, l’épouse a fini par affirmer qu’elle entretenait une relation extraconjugale avec son voisin tout en précisant qu’elle a entretenu plusieurs autres relations. Privée sexuellement, elle a demandé à son mari de la répudier. En s’abstenant, il n’a pas pensé que sa femme pourrait penser à le liquider en recourant aux services de son voisin qui couchait avec elle à chaque fois quand il n’était pas chez lui.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *