septembre 19, 2018

 

Bouskoura : Un Subsaharien tue un homosexuel septuagénaire

Bouskoura : Un Subsaharien tue un homosexuel septuagénaire

Au fond d’une carrière située au douar El Kroussa, à Bouskoura, à une vingtaine de kilomètres au sud de Casablanca, le cadavre d’un homme a été découvert par un jeune homme qui a alerté les éléments de la gendarmerie royale de la région.

Selon le constat d’usage il s’agit du cadavre d’un septuagénaire qui semble être tombé d’une petite falaise vers le fond de la carrière. Car une voiture qui semble lui appartenir était en stationnement en haut de la pente. Aussitôt, une enquête a été diligentée et des investigations ont été entamées. L’opération de ratissage effectuée a permis aux enquêteurs de mettre la main sur un tube de gel lubrifiant et sur d’autres produits utilisés lors de l’acte sexuel. S’agit-il d’un crime passionnel ? L’auteur est-il une femme qui s’est retrouvée entre les griffes d’un violeur ? Pour les enquêteurs, toutes les hypothèses étaient possibles.

Le défunt a finalement été identifié. Il s’agit d’un père de famille, âgé de 75 ans, demeurant non loin de la région. Les caméras de surveillance installées à l’entrée de son domicile l’ont montré en train de sortir de chez lui pour monter à bord de sa voiture. Plusieurs enregistrements des caméras installées tout au long du chemin allant de chez lui vers le lieu où son cadavre a été découvert ont été visionnés. Effectivement, les enquêteurs de la gendarmerie royale ont pu trouver une piste puisqu’un enregistrement le montrait à bord de sa voiture en compagnie d’un homme brun qui semble être un Subsaharien. L’enquête s’est poursuivie pour que son compagnon soit identifié.

L’analyse des données du smartphone du défunt par la police scientifique et technique a aidé les enquêteurs à mettre la main sur le Subsaharien. Il s’agit d’un Camerounais que le défunt avait rencontré par un pur hasard. Le septuagénaire lui a fait des avancées homosexuelles et celui-ci a accepté. Le défunt l’a conduit au départ à l’un de ses domiciles, celui qui se situe au quartier Lissassfa. Mais en arrivant là-bas, il y a trouvé ses proches. C’est ainsi qu’il a décidé de le conduire à la carrière du douar El Kroussa. Là, le Camerounais l’a poussé violemment du haut de la falaise afin de lui dérober tout ce qu’il portait sur lui. Le Subsaharien meurtrier a été arrêté à Fès où il s’est réfugié après avoir commis son crime.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *