Canada : Le gourou meurtrier Roch «Moïse» Thériault assassiné par un codétenu

La Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui mène l’enquête, confirme que la mort de l’ancien gourou de 63 ans est considérée comme un homicide. Il aurait été impliqué dans une violente altercation. Roch Thériault a été retrouvé inanimé, samedi matin vers 9h10, dans sa cellule. Né en mai 1947, Thériault, un ancien gourou qui se faisait appeler «Moïse», a dirigé une secte au Québec et en Ontario pendant les années 1980. Il a manipulé ses disciples et leur a fait subir les pires sévices. En 1988, il a éventré Solange Boilard qui souffrait de maux de ventre, à vif, avec un couteau de boucher, et a été condamné à la détention à vie, en 1993, pour le meurtre de cette femme. Thériault avait fait parler de lui ces dernières années ayant décidé d’écrire des poèmes et de peindre des tableaux qu’il souhaitait vendre sur Internet, ce qui en avait choqué plus d’un. La Cour fédérale avait récemment rejeté sa tentative de faire renverser la décision du Service correctionnel du Canada de l’empêcher de s’adonner à cette pratique. Une des disciples de Thériault, Gabrielle Lavallée, a écrit un livre, «L’alliance de la brebis», en 1993, qui a été réédité en 2009. Elle y raconte ses 12 années «d’un pèlerinage aux frontières de l’inacceptable», peut-on lire sur le site Internet de son éditeur. Gabrielle Lavallée, une jeune infirmière licenciée, première de  classe, choisit à la fin des années 1970 de se donner corps et âme à une recherche devant lui permettre d’atteindre le but de sa quête spirituelle: se préparer à l’entrée dans le royaume de Dieu. Mais malheureusement, Roch Thériault, un homme charismatique qui se fait alors appeler Moïse, se retrouve sur son passage. En plus d’exploiter son innocence et sa pureté, le pire gourou que le pays aura connu, lui massacrera son rêve pendant 12 longues années de violence physique et verbale. La vie de Thériault a par ailleurs fait l’objet d’un film, «Moïse – L’affaire Roch Thériault», du réalisateur Mario Azzopardi, paru en 2002, mettant en vedettes Luc Picard, Isabelle Blais et Polly Walker.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *