Casablanca : 15 ans de réclusion criminelle chacun pour deux meurtriers

Casablanca : 15 ans de réclusion criminelle chacun pour deux meurtriers

Hamid et Abdelghafour sont deux jeunes, âgés respectivement de vingt-six et trente ans, impliqués dans une affaire de meurtre. Tous deux ont comparu dernièrement en état d’arrestation, devant la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca.

Dès le début de leur interrogatoire, ils ont nié les charges retenues contre eux, à savoir coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner. Car chacun d’eux tentait de mettre le crime sur le dos de l’autre. Certes, ils ont avoué être en compagnie du défunt, Khaled, âgé de vingt-et-un ans, tout en affirmant qu’ils s’enivraient ensemble dans un coin de leur quartier, à Sidi Othman, à Casablanca, mais chacun d’eux a précisé qu’il était parti dès qu’un malentendu a eu lieu entre le défunt et son antagoniste. 

Dans le procès-verbal consigné par les éléments de la police du district de Sidi Othman, on apprend que les trois amis étaient en train de se soûler quand le défunt a reproché à Hamid d’avoir entretenu une relation amoureuse avec son ex-maîtresse. Hamid lui a répondu qu’elle l’a abandonné parce qu’il n’était pas l’homme dont elle rêvait. Une réponse que Khaled a considérée comme une insulte portant atteinte à son dignité. Quand Abdelghafour est intervenu pour les calmer, Khaled l’a traité de complice de Hamid puisqu’il ne lui a pas révélé le sujet de la relation entre son ex-maîtresse et leur ami. Aussitôt, les insultes ont commencé à fuser des trois bouches qui vont céder la place aux armes blanches. Tous les trois ont été blessés et conduits au service des urgences de l’hôpital Sidi Othman, mais seul Khaled a succombé à ses blessures. Tous les témoins ont attesté que les trois jeunes étaient armés de couteaux et échangeaient les coups au point qu’ils n’ont pu identifier celui qui a donné le coup mortel. 

Jugés coupables pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, Hamid et Abdelghafour ont écopé, chacun, de quinze ans de réclusion criminelle.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *