Casablanca : 15 ans de réclusion criminelle pour avoir tué un dealer

Casablanca : 15 ans de réclusion criminelle pour avoir tué un dealer

La victime s’est abstenue de lui donner gratuitement un morceau de haschich. Fou de rage, le mis en cause l’a surpris par un coup de couteau au niveau de la poitrine avant de rentrer chez lui.

A la salle d’audience près la chambre criminelle près la Cour dappel de Casablanca, ce jeune homme de vingt-trois ans se tient au box des accusés. Poursuivi pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il clame son innocence.

Il assure qu’il n’a jamais touché le défunt, un jeune homme de trente-et-un ans, trafiquant de drogue. Certes, à l’issue d’un malentendu ils ont échangé les invectives, mais les choses se sont arrêtées là. Ils n’en sont pas arrivés aux mains ou aux armes. Et d’ajouter qu’il a rebroussé chemin pour se rendre chez lui après l’intervention des voisins du quartier. Toutefois, ces déclarations vont être rejetées en bloc par les témoins qui ont répondu à la convocation de la Cour.

Le veilleur de nuit raconte qu’il a vu le mis en cause en train de provoquer la victime. Il a ajouté qu’il a appris auprès des jeunes du quartier, sans en être certain, que la victime s’est abstenue de lui donner gratuitement un morceau de haschich. Fou de rage, le mis en cause l’a surpris par un coup de couteau au niveau de la poitrine avant de rentrer chez lui. Trois autres jeunes du quartier qui ont assisté à la scène révèlent, devant la Cour, que le mis en cause semblait être sous l’effet de comprimés psychotropes. Il était un drogué agressif qui n’hésitait pas à menacer quiconque refusait de lui refiler de l’argent.

Verdict : Jugé coupable pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans l’intention de la donner, il a été condamné à quinze ans de prison. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *